23 juillet 2021

Entre Mélenchon et Messiha qui est le plus “français”?

Une erreur stratégique et tactique majeure empêche le camp dit “patriote républicain” de gagner réellement déjà la bataille des idées: le fait au niveau stratégique de se focaliser principalement sur “l’immigration” et au niveau tactique sur le “néolibéralisme” alors qu’un Jean Messiha pourtant d’origine Copte (donc non arabe pour les ignares) vaut bien mieux qu’un Jean-Luc Mélenchon (né cependant à Tanger) mais dont le cœur est en Amérique du Sud bolivarienne (en faillite totale) tandis que sur le second point c’est bien la Chine devenue capitaliste et non pas l’URSS Cuba le Venezuela, détruits par le communisme vanté par Mélenchon, qui s’en est “sortie”, ce qui implique déjà que les choses ne sont pas si simples en matière économique (le”taïaut sur les riches” ne suffit visiblement pas).

Une preuve supplémentaire ? Bientôt, ne pas boire Coca ou Starbucks sera considéré “d’extrême-droite” tant désormais de grandes firmes font dans le “woke” à défaut de proposer un bon “wok” permettant de renforcer notre système immunitaire, cette cible en réalité et à tous points de vue de cette alliance de plus en plus officielle entre ces grandes firmes affairistes et la gentry post-soixante-huitarde aux commandes culturelles et si envieuse de vivre une belle retraite dorée payée par Big Pharma et Big Tech. Quitte à enfermer la jeunesse à double tour afin qu’elle puisse rester “pure” (non “infectée” dans tous les sens du mot) tout lui ouvrant la taule au printemps et à l’été avant de la refermer en automne tant la vaccination n’est pas du tout la solution miracle annoncée bien au contraire malgré les démentis véhéments risibles à lire tant par exemple ils critiquent toute “modélisation hâtive” alors qu’ils ont été les premiers à la défendre à cor et à cri.

Le principal danger à combattre, en priorité, serait bien plus l’idéologie sectaire et totalitaire d’un Mélenchon repeint en Vert (et ses diverses nuances) qui fait autant le lit du djihadisme que celui de l’hygiénisme affairiste réduisant les citoyens et leur singularité multiforme à des variétés de cafés ou de boissons que l’on pourrait transformer à sa guise selon le caprice Netflix shooté en guise de colonne vertébrale comportementale. Il ne faut pas oublier que Mélenchon reste un suppôt de Lénine alors que non seulement celui-ci a fabriqué ce que l’on sait comme misère et meurtres à la chaîne mais en signant une “paix” scélérate avec le Kaiser après son coup d’État (factieux) aura libéré plusieurs dizaines de divisions qui se sont ruées sur nos troupes créant des dizaines de milliers de morts supplémentaires (en particulier britanniques) sans heureusement arracher la décision.

C’est ce courant mortifère encore au pouvoir dans l’enseignement et la recherche les médias et au cœur de l’appareil judiciaire qui alimente le djihadisme et les courants antifrançais  par leurs excès “postmodernes” (antimodernes en réalité) autour du sexe du milieu social et de la couleur (tout en taisant ce qui se passe ailleurs envers les non natifs)  ce sont ces néo-léninistes (depuis Althusser) dont Mélenchon est le dernier résidu officiel qui charrient dans leur orbe “anti-néolibérale” des milliers de charognards et piranhas avides de démanteler encore plus ce qui reste de la Nation française, bête républicaine dépecée qui s’abat peu à peu tant elle est sonnée et dont les morceaux de chairs sont distribués à qui veut à partir du moment non pas qu’il vienne du Sud, mais, d’abord, se réclame du réseau anti-Charles Martel (le réseau ayant remplacé le faisceau). En ce sens la corrélation doit être faite non pas entre tous les immigrés et les assassinats antifrançais mais entre ceux qui parmi eux épousent les thèses djihado-mélenchonistes et crachent sur la France tout en agitant leur carte d’identité française, la brûlant en Syrie, mais s’en réclamant pour se faire “rapatrier”…

Aussi il est risible de voir certains “patriotes” faire la cour à des “insoumis” au nom du souverainisme alors que d’une part ces derniers sont les bras armés de cette Union Européenne devenue sans patries ni frontières mais broyant toute singularité la contrariant, et que, d’autre part ces mêmes “insoumis” participent au sabotage des acquis civilisationnels que sont la “liberté propriété sécurité résistance à l’oppression” (article 2 de la DDHC) en soutenant un État affairiste tyrannique vampire hygiéniste voulant désormais faire une OPA sur nos défenses immunitaires après nous avoir désarmé dans tous les sens du terme…

Tant et si bien d’ailleurs que la différence entre des Insoumis et des RN est bien plus une question de “degré” que de “nature”, les RN se focalisant certes contre l’étranger illégal les Insoumis étant, eux, pour, illégal ou pas, mais ils se rejoignent tous deux pour renforcer la mainmise étatiste sur nos vies et déjà notre santé, exigeant même de Macron qu’ils aillent plus “loin” demandant la nationalisation des vaccins alors qu’il faudrait d’abord soigner de manière précoce avec un système sanitaire et de prévention à niveau, le ministère devant être celui de la santé en premier lieu et non celui de la maladie car autrement il entretient celle-ci pour mieux déployer sa bureaucratie son affairisme car qui paye ces milliards de masques inutiles (de plus en plus d’études solides le disent dont celle du M.I.T dernièrement) ces milliards de médicaments et vaccins sinon inutiles mais sans doute dangereux pour les plus jeunes (multiplication de “variants”) et que l’on veut refourguer dans les pays qui sans eux s’en sortent bien mieux si l’on calcule avec les proportions d’usage ?

Cette erreur stratégique et tactique n’est pas nouvelle et va sans doute permettre au président actuel, ou à son sosie, d’être réélu tant ces dits “patriotes républicains” n’arrivent pas à se dépatouiller du sparadrap “extrême-droite” qu’ils recollent eux-mêmes parfois d’ailleurs en allant par exemple rehausser l’image d’un Pétain alors que Vichy, de façon indépendante, “souveraine”, avait promu ,hors pression nazie,  des lois interdisant aux Juifs certaines activités professionnelles ; ou alors certaines officines dites souverainistes faisant la risette à certaines thèses prônant le “localisme” en soi ou faisant la courte échelle à tels ou telles anti-libéraux (façon Onfray ou Polony) alors que ces deux derniers par exemple soutiennent en réalité le tout hygiénisme actuel, on ne les voit guère en tout cas en première ligne sur cette question (Onfray ayant même viré sa cutie d’où en fait la fragilité politique du bonhomme).

La meilleure défense étant l’attaque (du moins stratégiquement et tactiquement réfléchie) il convient d’indiquer d’abord les “buts de guerre” et observer que ce qui nourrit la sédition aujourd’hui c’est le socialisme et ses “variants” dont le macronisme et le mélenchonisme sont issus. Et ce qui empêche de le voir c’est bien tout ce courant pseudo patriote qui confond socialisme progrès modernité alors que ce sont des contraires irréductibles, le premier voulant la mort des deux derniers. Que défendent les patriotes réels au sein de nations républicaines et démocratiques singulières.


 

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :