Nihilisme « alter » et orientalo-conservatisme

Si le poisson pourrit par la tête selon l'adage cela signifie en politique française versus 2013 que ladite "gôche" de gouvernement maquille sa conversion à l'étatisme de marché façon chinoise (au sens post-maoïste : destruction de l'entreprise indépendante) par une stratégie (une valse) à trois temps : en institutionnalisant le nihilisme des moeurs (destruction du droit de la famille en foulant aux pieds les droits de l'enfant, même si elle a été freinée pour la PMA et la GPA "maintenant", elle s'est cependant rattrapée sur le quotient familial) tout en diabolisant toute critique autre que son mainstream du " no pasaran"alors qu'elle produit les conditions du néo-fascisme ; cerise sur le gâteau : elle se protège néanmoins d'une telle décomposition accélérée en s'inoculant un antidote : celui du soutien sensible à l'orientalo-conservatisme, qu'il s'agisse de la Chine, du Qatar, de l'Algérie, du Mali, Arabie Saoudite, Maroc, Tunisie, Libye, opposition syrienne, Chine, Japon.

La "droite" dite de "gouvernement la soutient sur les 3/4 de ce vaste programme.

Ce qui se passe en Turquie est d'ailleurs mal vu ou minoré, par exemple Brice Couturier sur France Culture, de même les protestations en Égypte, Tunisie sont passées pour pertes et profits désormais (ne parlons pas des Touaregs, inexistants dans des médias qui gobent tout ce que le père Fabius raconte) ; hormis une petite poignée de féministes et d'ONG "droits-de-l'hommiste" rue encore (mais pour faire genre : par exemple Fourest) dans les brancards idéologiques de l'orientalo-conservatisme de l'étatisme de marché (public) ; ainsi, ce faisant, la gôche (de plus en plus gauche) a trouvé le vaccin aux microbes qu'elle inocule jusqu'à la maternelle désormais: ne pouvant pas évidemment se rallier à la vision judéo-chrétienne jugée officiellement réactionnaire (et qu'elle traque de toutes ses petites forces), elle peut néanmoins récupérer quelques oripeaux de morale protectrice (dite "laïque" en passant) par son adhésion pompeux à un orientalisme ronflant soit islamique ou bouddhiste : ce qui permet de condamner à la fois le consumérisme, le mondialisme de la marchandise, les riches, la finance, d'une part, pour défendre l'exception culturelle, la biodiversité de l'autre. Ainsi, en sus de ce qui est minoré en Turquie, un Mucchielli par exemple trouve très bath que des anciens dealers ou drogués se convertissent à l'islam, cela permet ainsi de retrouver un certain ordre permettant une resocialisation ; le fait que les évangélistes fassent dix fois mieux dans les mêmes populations sera par contre perçue comme la montée en puissance du "populisme d'extrême droite" ; le fait que l'islam condamne l'homosexualité l'avortement et…le mariage pour "tous" sera évidemment avoué en silence car on ne fait pas d'alliance sans casser quelques principes…

Afin de noyer le (reste du) poisson on s'en prendra alors à quelques nationalistes en herbe touchés eux aussi par le total fashion en jurant de "les tailler en pièces", ce qui semble incroyable à entendre alors que les Merah en puissance seront pris en pitié (les "pôvres"-qui-souffrent-de-la-crise-et-du-post-colonialisme) tandis que les "antifa" qui ont failli virer manu militari NKM et Hidalgo s'il n'y avait pas eu les médias (malmenées cependant par exemple I-Télé) seront caressés dans le sens du poil car on a toujours besoin de dobermans chez soi.

C'est cela qui est méprisable. Cette hypocrisie. Cette fourberie. Venant de cette "gôche" et de cette "droite" qui l'imite, et elles sont d'autant plus à mépriser qu'elles créent les conditions d'un basculement à la grecque comme me le disait un jeune travaillant sur un jeu forain le long du lac du Bourget à Aix les Bains ce dimanche 9 juin… On aura donc à gauche les zombis antifa enragés et à droite les skin (no) head en aube de plus en plus dorée… Au milieu le marais étatiste de marché ou protectionniste (national étatisme) en bas l'enfer pavé de bonnes intentions, en haut le ciel des idées (im)pures ; et sur le fil une poignée comme toujours de résilients (les "300"…) prêts cependant à la "Contre-attaque"…

9 juin 2013

Nim Myotis 12/1/2017

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

2 094 vues

Tous les articles de Nim Myotis

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv, Libertés-RTV

 


Comments • comment feed