Viol de la laïcité : qu’en pense madame Royal ?…

Il fit commencer les travaux de construction le 11/ 01 / 07 sans attendre les décisions du Tribunal Administratif de Melun, saisi des deux recours pré-cités…
Nous avons là un cas d’école illustrant parfaitement la dérive anti-laïque ,communautariste et non républicaine d’un élu « de gauche » qui n’hésite ni à bafouer une loi essentielle constitutive du socle laïque de notre République, ni à se moquer par avance d’une décision de justice administrative qui pourrait frapper ses décisions…

Soyons sûrs que ce personnage ne manque pas de fustiger, à longueur de discours, les charges indues que fait peser sur les finances communales la politique « du gouvernement », qui obligent à augmenter la pression fiscale…lui qui« jette par les fenêtres » des centaines de milliers d’euros pour une construction illégale,mais qui est destinée –peut-être ?- à lui apporter les suffrages d’une « communauté » bien traitée…

Soyons certains que ce député-maire répond, aux demandes d’équipements publics formulées par ses concitoyens, par le manque de ressources locales pour satisfaire les besoins collectifs…lui qui dilapide plusieurs centaines de milliers d’euros pour un projet qui ne concerne que quelques uns et que la loi lui interdit de financer…

Discours hypocrites et manipulateurs coutumiers d’un trop grand nombre de politiciens de tous bords engagés dans une vaste entreprise de contournement, d’effacement, de la loi de 1905 , architectes clandestins d’un communautarisme latent qu’ils préparent allègrement…Et ce ne sont pas les 20 % de fidèles musulmans (sur les 4 à 5 millions d’habitants de « culture musulmane ») qui peuvent justifier cette propension à construire un peu partout des lieux de culte superflus avec l’argent de tous les contribuables !

Mais le plus intéressant ici est la question que soulèvent les pratiques de ce député-maire socialiste :

Que pense Madame Royal de l’attitude de cet élu qui peut se retrouver à l’Assemblée Nationale en juin si elle-même est élue en mai ?

Que pense Madame Royal, représentante de fait des élus socialistes actuels qui la soutiennent, de leur acharnement quotidien à violer la loi de 1905, elle qui – à la question 2 du questionnaire que lui ont adressé « les laïques en réseau »- répond : »je souscris à l’article 2 de la loi de 1905 . Le principe de séparation des Eglises et de l’Etat constitue pour moi l’un des fondements de notre République » ; ajoutant même, dans sa réponse à la question 9 , à propos du financement des lieux de culte : »comme vous le savez, les subventions à l’édification des lieux de culte sont interdites par la loi …Vous évoquez ensuite des projets mixtes qui se masqueraient sous des prétextes pour promouvoir des idéologies ou des sectes . Si des intentions de ce type existaient, il va de soi que ces projets ne pourraient bénéficier d’aucun soutien ».

Oui , que pense vraiment Madame Royal ?

Et si elle pense vraiment ce qu’elle écrit aux défenseurs de la laïcité qui l’ont interrogée , qu’attend-elle pour dénoncer la décision et l’attitude du député-maire socialiste d’Alfortville ?


Allez en débattre sur le forum de www.liberte-egalite-laicite.fr


27/1/2007

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

206 vues

Tous les articles de

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.