Dodo, l’enfant do…

Sans d’ailleurs nullement mettre en doute ce choix d’ensemble, je suis pour ma part plutôt effaré de constater l’état général de délabrement moral dont, à cette occasion, ces Français-là ont fait montre.

Si tel était réellement le cas à l’échelle du pays, je ne suis alors pas du tout persuadé que la France, pour recouvrer sa dignité, ait si besoin que cela des services d’une pseudo-nounou providentielle !

Librement !

20/2/2007

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

761 vues

Tous les articles de

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.