Retour sur le meurtre de Ghofrane

Deux individus ont été mis en examin pour homicide volontaire, puis un troisième, tous mineurs.

Ils ont été mis en examen pour non dénonciation du crime : le prévenu n’a pas dénoncé le crime le 18, ni le 19, ni au cour de la semaine.

Il s’est confié a sa juge pour « enfants délinquants » le 12 novembre après l’arrestation de l’accusé n° 1.

Le 2ème prévenu avait déjà été incarcéré pour bracage à main armée.

Ghofrane a eu droit à 31 coups de pierres et rochers sur le crâne, les dents cassées, une oreille taillée à coup de pierres, l’autre oreille où sa boucle d’oreille a été arrachée à vif, les doigts broyés par des pierres.

Malheureusement, la justice va conclure le dossier en homicide volontaire seulement, ce qui veut dire le minimum de peine possible vu leur minorité à l’heure du crime.

C’est un acte de barbarie, un crime en dessous du seuil de l’humanité, signez la pétition contre ce crime barbare ».

La mère de la victime Monia Haddaoui.

http://histoiresdememoire.org/spip.php?article465

http://ghofrane.ifrance.com/




Editeur :
Histoires de mémoire
http://www.histoiresdememoire.org

10/4/2007

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

776 vues

Tous les articles de

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.