L’idéologie de la relativisation tue

Il est quand même incroyable mais au fond banal d'entendre ou voir tous ces défenseurs de la politique dite du pompier pyromane désigner "la haine" en général ou le "déséquilibre psychique" en particulier comme "cause" des assassinats et autres attentats, surtout lorsque le tueur de juifs n'est pas un "blanc d'extrême-droite" (les deux termes étant de plus en plus tautologique pour certains).

C'est qu'il s'agit de défendre leur chimère coûte que coûte, celle d'un tiers-mondisme idéalisé enjolivé, certes de plus en plus alter-islamisé, mais seulement dit-on en vue de s'envelopper d'une "paix" (salam) censée répondre aux supposées agressions d'un "Nord blanc raciste consumériste et climatosceptique" ; il ne s'agit donc point du tout bien sûr pour ces tueurs de s'en prendre aux symboles vilipendés en permanence dans les médias et tout le système scolaire: Israël et le capitalisme financier; deux termes de plus en plus également tautologiques et rentrant de plus en plus en équivalence avec le troisième terme plus masqué mais toujours présent : le juif, de plus en plus sommé, simultanément, c'est selon, de dénoncer les deux premiers termes, y compris par leurs congénères supposés, se fendant ces temps-ci de tribunes alambiquées cherchant à expliquer que l'antisionisme se distingue, en nature, de l'anti-sémitisme (ce qui n'est pourtant pas vraiment démontré).

Mais fort de ces garde-fous supposés, tout devient alors excusable,et l'on se fend de communiqués à n'en plus finir sur la "lutte contre l'anti-sémitisme" alors que ce dernier monte en particulier dans les rangs de cet alter-islam (unification de la gauche/droite morale et du salafisme chic genre -le djihadisme-n'est-pas-le-vrai-islam-) qui s'érige tout feu tout flamme (au sens littéral y compris pour ces pompiers pyromanes très actifs en Australie) s'enflammant dans les salons bobo parisiens californiens londoniens berlinois new-yorkais suédois contre ledit NBRCC (Nord Blanc Raciste Consumériste et Climatosceptique).

Sauf que cette gentry néo-ésotérique préfère s'en prendre plutôt aux nostalgiques d'un néonazisme n'ayant pas encore vraiment compris pourquoi Hitler a réellement perdu…mais se nourrissant cependant de l'absence de perspective alternative à l'alter-islam et à l'hyper-échangiste (l'affairisme incluant aussi les moeurs, réduisant le citoyen à un "corps" aux paramètres modifiables) dont le mot d'ordre reste toujours le "global care" ou comment tout relativiser dans le compassionnel business payé en prestige et en conférences rémunérées (avec doctorat honoris clausa, prix divers couverture à la une en prime) et expliquant que tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles si le NBRCC disparaissait pour de bon.

Le seul hic étant que pour le moment les populations (certaines bien formées pourtant) du Sud "opprimé et peuplé de gentils" bien sûr émigrent de leurs propres pays censés appliquer, actuellement, les préceptes de cet alter-islam et de ses avatars néo-bolivariens ; or, quand bien même ces populations aiguisées vont-elles en majorité dans des pays limitrophes (du moins au début) cela n'efface pas le fait que c'est bien plus à cause de l'implosion de leur nation native que l'action "ourdie" d'un Nord "néocolonialiste" ; ce qui n'empêche certes pas celui-ci de privilégier l'hyper-échangisme avec les élites corrompues de ces pays, sauf que cela n'a rien à voir avec du libéralisme, même rebaptisé de "néo" par les marxistes et les souverainistes étatistes qui désignent toujours la paille dans l'oeil du voisin comme cause des maux contemporains qu'ils créent par leur mauvais diagnostic et leurs impérities.

Mais, en définitive, l'année à venir ne semble pas propice à ce relativisme multiforme complice et/ou fomenteur d'assassins, en particulier parce qu'il a de moins en moins de crédit comme il a été possible de le remarquer aux dernières élections britanniques et aussi en observant le pschitt du putsch démocrate aux USA, malgré l'obstination, remarquable, de toute une gentry "amour gloire et beauté" le soutenant.

Lucien SA Oulahbib 30/12/2019

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

404 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv

 

Comments are closed. Please check back later.