Featured

Dissoudre la police au profit de la Milice Antifa?…

Comment utiliser politiquement les drames mortels, toujours atroces, surtout lorsqu’ils sont volontaires (systématiquement relativisés cependant comme étant de simples « faits divers » si les meurtriers – « déséquilibrés »- sont de couleur ou musulmans) sinon en les édifiant comme échappatoires et étendards ?… Dans quel but ? Prendre le pouvoir. Attendre un « accident » de l’Histoire, telle la latence entre 1789 et 1792, ou février et novembre 17: le pouvoir légitime implose, les institutions sont discréditées, seuls les groupes bien entraînés dans l’ombre surnagent aidés par certaines forces encore en place payant leurs amendes ou leurs cautions comme le font les démocrates aux USA et certaines ONG islamiques ou no borders en Europe. C’est alors la guerre civile (je ne pensais pas qu’elle serait aussi proche…).

Lorsque certains commentateurs (aux USA par exemple) en viennent à indiquer que le seul fait d’appeler la police en cas de cambriolage s’avère être un acte raciste en soi, idem s’agissant d’un « émeutier » ou d’un « casseur », cela ne diffère guère de la requalification (en Europe) des viols de Munich un 31 décembre en « mécompréhension des codes dominants » (canon devenu usuel en jurisprudence) ou encore de ce refus « compassionnel » de porter plainte provenant de certaines victimes qui culpabilisent ainsi  leur « privilège d’être blanc »; sans oublier le fait de condamner lourdement toute personne se défendant elle-même, tout en fomentant l’expulsion permanente des universités, médias, programmes scolaires, de toutes les figures, statures (et statues) intellectuelles et historiques jugées non conformes.

Taguer Churchill, Hitler et Staline l’avaient sans doute rêvé… N’est-ce pas là l’esthétique elle-même « des heures les plus sombres de notre Histoire »  ?…

Une antienne répétée certes à l’envi, et, aujourd’hui, portée non plus par des têtes rasées avec chemises noires ou brunes mais plutôt cachées sous des capuches à masques  barre de fer et keffieh palestiniste (BLM et BDS même combat) ; l’intention étant cependant sinon la même du moins similaire ; ou comment, au nom de la race à nouveau (même si cela est dit négativement) certains, ayant failli en tout (à l’instar de ce sieur ayant échoué au concours d’entrée à l’Académie des Beaux-Arts de Vienne) y trempent la volonté de se comporter en outlaws au sens littéral, foule assoiffée de tout ce sang symbolique (« dans quel sang marcher ? » disait Rimbaud) pour le moment (le mot ment) les « blancs » comme boucs émissaires, victimes sacrificielles de toute cette nouvelle religion déifiant Terre et Race, cela ne vous rappelle, décidément, rien ?…

Lucien SA Oulahbib 9/6/2020

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

263 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Affinement négatif-OIL, Article Resiliencetv, Conservation négative-OIL, Dispersion négative-OIL, Dissolution négative-OIL, Evaluation de l'action-OIL, Headline-RTV

 

Comments are closed. Please check back later.