7 février 2023
Non classé

Lettre exclusive : un maire irakien contre la désinformation

A ceux qui ont rendu le sourire sur le visage de nos enfants, nous ont redonné espoir par leur sacrifice et leur brave combat et redonné vie à cette ville après que des fous aient terrorisé nos journées et volé notre confiance dans le rétablissement de notre ville.

Notre cité était la base principale des opérations de Abou Moussab Al-Zarkawi. La ville était complètement prise en otage par ces criminels. Nos écoles, nos services gouvernementaux, nos magasins et nos bureaux étaient fermés. Nos rues étaient silencieuses, et personne n’osaient les parcourir. Notre peuple était barricadé chez lui par la peur ; la mort les guettait à chaque coin de rue. Les terroristes occupaient et contrôlaient le seul hôpital de la ville. Leur sauvagerie était telle qu’ils piégeaient les cadavres des enfants et les dispersaient dans la rue, dans le but de tuer les parents venus chercher les corps de leur progéniture. C’était la situation de notre ville jusqu’à ce que Dieu appelle et envoie les courageux soldats de la 3e division de cavalerie mécanisée qui ont libéré notre ville et en ont chassé les partisans de Al-Zarkawi après de durs combats, tuant de nombreux terroristes et obligeant le reste à fuir la ville comme des rats pour d’autres places où d’autres soldats de la 3e division à Sinjar, Rabiah, Zumar et Avgani les ont finalement éliminés.

J’ai rencontré beaucoup de soldats de la 3e division de cavalerie mécanisée ; ce ne sont pas seulement des soldats et soldates courageux, mais des anges envoyés par Dieu Lui-même pour combattre le mal du terrorisme.

Pour lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :