29 janvier 2023
Non classé

Fleurs séfarades, la saga des Aboab

Car, pendant des siècles et des siècles, en effet, le sort des Juifs s’est façonné au gré de la tolérance de leur pays ou de ses poussés d’antisémitisme. Ce qui est éclairant à deux titres : d’une part la constance de l’antisémitisme, d’autre part la résilience des Juifs en butte à un racisme aux colorations parfois paroxystiques.

Cet ouvrage est à la fois étonnant, passionnant et d’une richesse exceptionnelle. Un jour, en effet, Denis Aboab décide de retracer la saga familiale pour que, dans un premier temps, ses enfants sachent d’où ils viennent et prennent la dimension de ce qu’est et a été le judaïsme tout au long de l’histoire. Et, en dévidant le fil d’une saga familiale dont certains épisodes sont particulièrement riches, il retrace un parcours à la fois unique et représentatif d’une famille juive au cours des treize derniers siècles. Ce qu’il fait avec passion et rigueur. Avec affection aussi pour tel ancêtre qui fut le premier rabbin d’Amérique, ou tel autre dont les écrits restent une référence en matière de judaïsme, ou encore sa réprobation pour cet ancêtre qui fut grand délateur auprès de l’Inquisition portugaise. Car, dit-il, toute famille a ses personnages glorieux et d’autres qui ont été peu fréquentables. Mais l’auteur a pris le parti de tout dire, dans un souci d’honnêteté et de vérité historique.

Ses personnages sont rendus étonnamment vivants grâce à tout ce qu’il a pu glaner d’eux dans textes ou archives, ou grâce à des recoupements. Parfois il sait tout, ou presque, de tel ou tel ancêtre. Parfois, à des faits prouvés et véridiques, se faisant romancier, il ajoute ce qu’il imagine qu’un ancêtre donné ait pu être pour en dresser un portrait psychologique vraisemblable.

Et, au-delà de cette saga familiale, l’auteur nous peint, à travers les siècles et en détail, grâce à une foule de faits établis retrouvés et précisés dans notes et annexes abondantes, l’histoire des pays où se réfugièrent et vécurent les Juifs au cours des siècles et dans des circonstances historiques fluctuantes. Sort mouvant, avec des fortunes diverses de Juifs qui, tantôt, bien accueillis, se mêlèrent aux puissants de l’époque, tantôt durent survivre dans des circonstances difficiles. Mais, dans un cas comme dans l’autre, finirent, trop souvent, par être chassés. Dans le meilleur des cas, car trop nombreux furent ceux qui périrent sur des bûchers dressés au nom de la religion ou après avoir été entraînés dans des guerres. Livre portrait aussi, donc, de l’antisémitisme à travers les siècles et de la manière dont les Juifs s’adaptèrent à cette constante.

L‘ouvrage peut donc être lu à divers niveaux, en tant que saga familiale passionnante, ou en tant que panorama historique fouillé et c’est une formidable leçon d’histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :