2 février 2023
Non classé

Meurtre raciste à la Gare centrale de Bruxelles ? (up to date)

Mercredi à 16h30 donc, deux jeunes de type nord-africain ( up to date : il s’agit en réalité de Polonais aux dernières nouvelles datées du mardi 25 avril...) demandent à deux autres jeunes la direction de la rue Neuve. Sans attendre la réponse, un des deux premiers tente d’arracher le lecteur MP3 d’une des deux autres, qui ne se laisse pas faire. Et à ce moment le deuxième agresseur plante son couteau dans le coeur de la victime, Joe Vanholsbeeck, 17 ans, connu sous le totem “Ourson” dans son groupe de scouts. Joe mourra quelques heures plus tard à l’hôpital. Les auteurs de ce crime n’ont pas encore été retrouvés, d’après Le Soir de ce samedi leurs portraits-robots “ne seront diffusés que si nécessaire”.

Les journalistes du Soir, Thierry Fiorilli et Emilie Haquin, ne mentionnent pas l’origine des auteurs, au contraire du Morgen qui relaie les informations données par le magistrat chargé de l’affaire, le substitut Wim De Troy: “Les auteurs sont d’origine nord-africaine, ont des cheveux noirs coupés court et portaient au moment de leur crime des vêtements foncés”. (up to date : d’où l’erreur…) (NDRR, aussi la VRT, RTBF etc….donnent la parole au subsitut. Donc seul “Le Crépuscule”, AKA Le Soir, se sent payé pour se taire)

Ce matin, en première page du quotidien progressiste flamand De Morgen ( NDRR aussi dans HLN, Nieuwsblad, … mais silence radio dans la presse subsidiée francophone, puisqu’il n’on pas mentioné m’origine), Fouad Ahidar, député régional bruxellois d’origine malinoise et président de la fédération bruxelloise du parti Spirit (libéral-nationaliste de gauche, allié aux socialistes flamands du SP.A), estime que “ce meurtre pour voler pue le racisme”: “Ca fait déjà un moment que j’essaie de mettre sur le tapis le fait que de plus en plus de jeunes criminels marocains ou turcs choisissent des victimes qui ont l’air d’incroyants”. “Le mois dernier c’était un garçon nigérian et maintenant un Belge. Nous devons combattre le racisme sous toutes ses facettes, qu’il soit le fait de la communauté allochtone ou autochtone.”

Ahidar appelle la “communauté allochtone” à aider activement à rechercher les auteurs, mais il entend également organiser, avec une première réunion ce dimanche, une marche le mercredi 19 avril. Un “appel à une marche qui s’adresse en premier lieu aux allochtones, mais évidemment tout le monde est le bienvenu pour défiler” “.

Bruxelles / Rudi

Pierre-Yves Lambert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :