24 septembre 2020
Non classé

RACKET DE SUPER ETAT

C‘est en tout cas ce que reproche la Commission de l’Union européenne à Bill Gates en le condamnant déjà, en 2004, à une pharamineuse amende de 497 millions € contre laquelle un appel, certes non suspensif, a été interjeté.

Aujourd’hui, la Commission inflige à la firme de Redmond une nouvelle amende de 280,5 millions € au motif qu’elle aurait poursuivi ses pratiques anti-concurrentielles risquant même, dès le 31 juillet prochain, une astreinte de 3 millions € par jour.

Pour avoir une existence légale sur la scène mondiale, le nain Union européenne (UE) se gonfle d’une importance qu’il est incapable de prouver dans les faits. Je dirais même volontiers que tout cela ressemble furieusement à du racket de super Etat !

Librement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :