7 février 2023
Non classé

Feuilleton d’une fin d’été 2006 (2).

Avez-vous demandé à un Kurde en Irak sur ce qu’il pense de sa situation actuelle ? Non ? Pourquoi ? Les Kurdes n’ont pas le droit de vivre ? Et un “chiite”, du moins un non fanatique, vous lui avez demandé ? Non plus ? Pourtant Kurdes et “shiites” forment 80% de la population ; et parmi les 20% restants il n’est pas sûr que tous veuillent suivre la route morbide des assoiffés de sang…le Herald a même fait un article sur des familles sunnites allant chercher refuge en zone Kurde….
Pourtant, en Occident en général, au Royaume Uni en particulier, Tony Blair devra s’excuser d’avoir permis à 80% de la population de se sentir un peu mieux, même si en effet la minorité mortifère fait tout ce qu’elle peut pour leur rendre la vie invivable, un peu comme dans ces quartiers, ou plutôt ces villages de L’Ouest américain qui montraient une poignée de desperados terroriser des milliers de paysans et de villageois.

Bien sûr, il y a le mensonge supposé de Blair et Bush sur les armes de destruction massives que n’auraient pas possédé Saddam ; sauf que nous ne savons pas si celles-ci n’ont pas été transféré en Syrie… Seuls les ennemis déclarés du couple anglo-saxon, les Lawrence d’Arabie de salon, leur en veulent à Blair et Bush parce que ceux-ci ont brisé leur image d’Epinal d’un Orient doux et sensuel qui ne serait agressif que depuis la création de l’Etat d’Israël.

En fait, l’affaire irakienne a dévoilé dans toute son ampleur le degré de haine féroce d’un certain nombre d’idiots utiles prêts à tout sacrifier, tout, pour sauver leur conception du monde qui leur a permis de devenir ces experts que le monde entier nous envie et dont l’analyse fait que nous sommes bien plus en sécurité qu’il y a quinze ans, quinze ans… N’y avait-il pas le soulèvement islamiste en Algérie ?… Pourtant…pas de Bush ni de Blair au pouvoir… Pas d’Irak… Et Chichi soutenait les généraux avec la PAF (politique arabe de la France), comment se fait-il que cette PAF se soit transformée en baffe quelques années plus tard avec les attentats du RER à la station Saint-Michel ?… Peu importe, Blair doit s’excuser…d’excuser Bush ce monsieur “un neurone” qui, paraît-il avait un système d’écoute dans son dos (cela faisait même une “bosse” écrivait doctement Le Monde…) et récitait ce que d’aucuns lui soufflait. Douste Blazy, lui, personne ne lui souffle rien, et c’est cela qui pose de plus en plus problème…

*

D‘aucuns glosent sur l’Espagne qui aurait régularisé une immigration si bénéfique pour son économie. Seulement le problème n’est pas là. Mais plutôt déjà dans le fait qu’on ait laissé une mentalité “anti-France “se constituer et qu’en même temps on ait fermé les portes (même la gauche) à ceux qui se sont intégrés et ont préféré se dire citoyens français en premier lieu plutôt que de se réclamer, d’abord, de leur religion.
Or, et ce souvent à gauche, il est de bon ton de ne pas prendre au sérieux ce désir de citoyenneté sous prétexte de “droit à la différence” (si chère pourtant à la néo-extrême droite, celle du Grece, de la Nouvelle droite etc…) ce qui revient à empêcher cette intégration, et donc à atteindre le même résultat que l’extrême droite raciste qui veut de plus en plus imiter les islamistes comme on vient de le voir en Belgique (tout en partageant avec eux la même haine anti-juive, et antiaméricaine, Le Pen allant soutenir Saddam), sauf que là, d’aucuns analyseront l’influence de l’idéologie nazie et ne les excuseront pas par leur origine socio-culturelle comme c’est souvent le cas pour l’islamisme.

L’extrême gauche et la gauche relativistes, en combattant l’intégration, en la taxant de néocolonialisme, d’américanisation des esprits, en combattant la loi sur les signes religieux, en soutenant l’islam politique, non seulement fait le jeu de l’extrême droite qui elle aussi insiste sur la séparation des identités, (et était contre la loi sur les signes ostensibles, comme le FN par exemple…), mais encourage en même temps l’idée véhiculée par certains responsables musulmans comme le ministère des Affaires étrangère pakistanais stipulant que les “causes du terrorisme” viendraient “du sentiment que les musulmans ont d’être injustement traités dans certains pays ” (Le Point du 7 septembre, p.16), ce qui est le comble puisque cela revient à dire que les musulmans devraient imposer la charia pour se sentir “bien traités”, ou, plus modérément, que les musulmans n’ont aucun problème avec la modernité démocratique et laïque, que le dilemme n’est pas, aussi, en eux, et non pas, seulement, en l’autre dont l’existence est d’autant plus niée qu’elle est taxée de “bourgeoise”, “impérialiste”, bref mauvaise en soi, alors que l’islamisme, l’absolutisme, en particulier communiste, ont montré en quoi ils sont les pires maux que l’Humanité n’aient jamais eu à lutter, avec le nazisme bien entendu.

Par ailleurs, il est quand même incroyable que la gauche, l’extrême gauche et le (néo) gaullisme parlent haut et fort s’agissant de l’immigration alors qu’ils ont soutenu des gouvernements africains et nord-africains qui ont tout fait pour appauvrir leurs pays au profit de quelques-uns. C’est ce bilan là qu’il faudra faire, le bilan de l’Afrique marxiste léniniste, le bilan de l’Afrique du Nord du socialisme arabe, avant de pérorer sur Cachan…et sur l’Irak.

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :