6 février 2023
Non classé

PASCAL SEVRAN

En revanche, ce qui pourrait lui être légitimement reproché, c’est d’avoir fait preuve, en l’affaire, d’une grande légèreté en employant des termes vulgaires et blessants pour exprimer une pensée que d’ailleurs, pour ma part, je juge d’un niveau primaire.

Si Pascal Sevran devait donc être déclaré coupable de quelque chose, ce serait d’avoir imprudemment laissé paraître aux yeux de tous une sottise mortifiante au possible tant doit être vif, pour un artiste, le sentiment de passer pour un minus habens

Librement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :