1 février 2023
Non classé

Noël morose à Bethléem

Les autorités israéliennes assouplissent chaque année les restrictions de circulation imposées dans les territoires disputés, pour faciliter l’accès à Bethléem. Selon le ministère du Tourisme, quelque 18 000 touristes sont attendus cette année, contre 16 000 en 2005.

Israël pourrait libérer des prisonniers palestiniens pour l’Aïd


Alors qu’il posait jusqu’alors comme préalable la libération du caporal Gilad Shalit, Israël pourrait faire preuve de “flexibilité” et libérer des prisonniers palestiniens à l’occasion de la fête musulmane de l’Aïd el-Kébir, célébrée la semaine prochaine, a déclaré dimanche 24 décembre le Premier ministre israélien Ehoud Olmert.

Le jeune soldat Gilad Shalit a été capturé en juin dernier par des terroristes du Hamas ayant franchi la frontière entre la bande de Gaza et Israël. Ses ravisseurs exigent pour le relâcher la libération d’un millier de Palestiniens détenus par Israël. Jusqu’à la soirée du samedi 23 décembre, Olmert s’y refusait, posant comme préalable incontournable le retour du caporal israélien.

Au lendemain d’un sommet à Jérusalem avec le chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, le Premier ministre israélien a invité dimanche 24 décembre son cabinet à revoir sa position sur le sort des quelque 8 000 Palestiniens détenus en Israël. Il a suggéré que certains pourraient être relâchés, même avant la libération du caporal Shalit, à l’occasion de la fête musulmane du Sacrifice, qui tombe cette année le 31 décembre dans la région, a précisé ce responsable.

En assouplissant sa position, Ehoud Olmert tente de soutenir Mahmoud Abbas, du Fatah, en pleine lutte de pouvoir avec le Hamas. Si des prisonniers étaient libérés, Abbas pourrait plus facilement persuader ses administrés que la voie de la négociation peut porter ses fruits. Mahmoud Abbas tente de convaincre les Palestiniens que seuls des pourparlers avec Israël peuvent déboucher sur un Etat palestinien indépendant.

Annulation de la messe de minuit à Gaza, en raison du climat de violence


Le chef de la petite communauté catholique de Gaza, le père Manuel Mousallem, a annoncé dimanche 24 décembre avoir annulé la messe de minuit en raison des récents affrontements entre factions palestiniennes.

Les enfants chrétiens de Gaza, a-t-il expliqué, sont terrorisés, en particulier depuis la mort des trois jeunes fils d’un officier de sécurité palestinien, abattus en plein jour alors qu’ils se rendaient à l’école il y a deux semaines.

“Les enfants m’ont dit que le Père Noël ne viendrait pas cette année parce que c’est trop dangereux”, a-t-il déclaré. Le père Moussallem a célébré l’office du soir, mais annulé la messe de minuit et les festivités de Noël. Quelque 1,4 million d’habitants, dont 3 000 chrétiens, vivent à Gaza ou le Hamas reste populaire.

L’Onu adopte une résolution sur la protection des journalistes


Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté à l’unanimité la résolution 1738, à l’initiative de la Grèce, exhortant toutes les armées et organisations rebelles à protéger les journalistes opérant dans les zones de conflits armés.

Ce texte a été voté quelques jours après la publication d’un rapport du Comité de protection des journalistes, dont le siège est à New York, faisant état de la mort de 32 journalistes cette année en Irak, pour la plupart tués par des terroristes.

Dans le monde, 55 journalistes ont trouvé la mort de manière violente dans l’exercice de leurs fonctions en 2006, contre 47 l’année précédente, d’après le Comité.

L’Iran riposte à l’ONU en accélérant l’enrichissement d’uranium


Le principal négociateur iranien dans le dossier nucléaire a déclaré dimanche 24 décembre que son pays allait immédiatement mettre en marche 3 000 centrifugeuses pour enrichir de l’uranium, en réponse aux sanctions décidées samedi 23 décembre par le Conseil de sécurité des Nations unies pour faire cesser les activités nucléaires potentiellement militaires.

“A compter de dimanche matin, nous allons lancer des activités à Natanz, site qui comprend 3 000 centrifugeuses, et nous les mènerons à pleine vitesse. Ce sera notre réponse immédiate à la résolution”, a lancé Ali Larijani, cité par le quotidien iranien Kayhan.

Après quatre mois de tergiversations, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté samedi 23 décembre à l’unanimité la résolution 1737 sanctionnant l’Iran pour avoir refusé de suspendre son programme d’enrichissement d’uranium, soupçonné d’être destiné à la fabrication d’armes et non à la production d’énergie à but civil comme le soutient Téhéran.

Un embargo est décrété sur la fourniture à l’Iran de matériel et technologies pouvant servir à la conception d’armes nucléaires et missiles, tandis que les avoirs de dix entités clefs iraniennes et de douze personnes liées à ces programmes sont gelés. Le Conseil de sécurité brandit aussi la menace de sanctions non militaires supplémentaires si l’Iran persiste.

Olmert et Abbas veulent travailler comme de « véritables partenaires »


Le Premier ministre israélien Ehoud Olmert a déclaré dans la soirée du samedi 23 décembre à l’issue de son sommet avec Mahmoud Abbas à Jérusalem que le président de l’Autorité palestinienne et lui s’étaient mis d’accord pour travailler comme de “véritables partenaires”, a rapporté le Jerusalem Post.

Un communiqué des services du Premier ministre a qualifié d’amicale la rencontre d’environ deux heures entre les deux hommes, à la résidence officielle d’Olmert. Les deux hommes sont “convenus que cet entretien constituait une première étape pour restaurer une confiance mutuelle et une coopération fructueuse”, a ajouté le communiqué.

Ils ont par ailleurs évoqué la possibilité d’étendre à la Cisjordanie le cessez-le-feu en vigueur depuis le 26 novembre dans la bande de Gaza, Olmert déplorant toutefois les tirs de roquettes palestiniens intervenus en violation de la trêve. D’autres entretiens sont prévus, selon des responsables palestiniens qui ont salué l’atmosphère cordiale de la rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :