2 février 2023
Non classé

Une semaine d’économie : La Gauche et ses mensonges…

Quelques exemples suffiront pour illustrer ce qui s’est passé :

Une artisante, couturière a expliqué qu’elle ne pouvait embaucher d’ouvrière , bien que les demandes de ses clients soient présentes, à cause du poids des charges et de la difficulté à licencier .

Madame Chabot a eu beau demander avec insistance aux trois candidats de répondre , nous avons eu le droit à un cours d’économie sur les vilains profits des entreprises … et le besoin de sécurité des travailleurs , en ajoutant qu’il fallait aider les petites entreprises .
On se demande si l’aide procurée par l’augmentation du SMIC préconisée par Segolène et l’abolition du CNE est vraiment la réponse qu’attendait cette intervenante .

Une autre femme a expliqué qu’elle ne comprenait pas pourquoi elle n’avait le droit à aucune aide , son couple gagnant 2900 Euros par mois , mais que par contre , lorsqu’elle était au chômage , elle avait eu droit à l’APL. Le résultat surprenant était donc que cette femme reconnaissait gagner plus en étant au chômage qu’en travaillant.
Là non plus , nous n’avons pas eu le droit à une seule réponse… à part le fait qu’il fallait réformer les aides de l’état et les rendre progressives (Dupont Aignan) .

Une troisième participante a également expliqué qu’elle était licenciée et qu’à 40 ans , elle était à deux mois de sa fin de droits . Monsieur Besancenot est encore parti sur les sociétés du Cac 40 qui licenciaient à tour de bras pour faire des profits monstrueux .. Mais lorsqu’ils ont demandé à cette femme de quelle entreprise elle s’était fait licencier , la réponse fût : « La Mutuelle des Anciens Combattants ». Là encore, la discussion s’est arrêtée assez prématurément .

Un grand moment revient à Mr Besancenot lorsqu’il a parlé du montant record des IDE (investissements directs étrangers) français cette année . Il a sûrement du lire ce commentaire dans la presse , comme beaucoup d’ailleurs . Mais sa candidature à la Présidence de la République devrait pourtant lui permettre de savoir que ce n’est pas le chiffre en valeur absolue des IDE qui compte , mais le solde de la balance des capitaux entrés et des capitaux sortis… Et là, tout le monde s’est bien gardé de donner le chiffre des capitaux sortis .
Il faut ajouter qu’une opération financière comme celle du rachat d’Arcelor par Mittal , société Indienne , réalise à peu près à elle seule , le montant des IDE français de l’année 2006.

Alors, un candidat à la présidentielle ne devrait pas s’extasier devant la vente de nos actifs à l’étranger. Soit il est incompétent , soit il est de mauvaise foi .

Enfin, un jeune chef d’entreprise appartenant à l’association Croissance Plus a bien essayé de dire qu’il fallait peut-être arrêter de diaboliser les créateurs d’emplois qu’étaient les entreprises privées : il n’a eu le droit comme seule réponse que « Croissance Plus étant soi-disant affilié au Medef, son discours ne pouvait être crédible !!!! ».

Ce qui m’a frappé dans cette émission , c’est la faiblesse de l’argumentation économique des trois candidats . Leur incapacité à proposer des solutions concrètes à des questions précises et des besoins évidents , le fait se réfugier dans de grandes théoriques économiques et métaphysiques , et finalement , compte tenu de la mondialisation , ce n’est plus la France qu’il faut changer , mais le MONDE !!!!!!

Remarquez , il faut dire que les autres candidats de gauche ne sont pas en reste sur les mensonges faits au public !!!
Vendredi dernier , nous avons eu le droit à une déclaration tonitruante de Dominique Strauss Kahn sur la nécessité de taxer les français expatriés .. Proposition que la presse s’est empressée de dénommer l’impôt Johnny ..
Il faudrait peut-être rappeler à nos journalistes qui ne font que répéter à la manière des perroquets ce que disent les candidats , qu’ils ont également un devoir d’information et d’analyse , devoir qu’ils ont très certainement dû totalement oublier en retransmettant les propositions du conseil de notre royale candidate .

En effet, la proposition de DSK est totalement irréaliste, utopique et mensongère .

Tout d’abord , il est impossible de savoir si un Français s’expatrie pour des raisons fiscales ou pour de simples raisons d’emploi .
Imaginez un Jeune qui part à l’étranger et qui ne tarde pas à recevoir des revenus lui permettant de rentrer rapidement dans cette catégorie haie : « le clan des riches », ceux qui sont soumis à l’ISF. Ce jeune expatrié se verrait donc obligé de payer des taxes supplémentaires au prétexte qu’il est Français. Il a intérêt de changer de nationalité !!!!

Si c’est une diminution des français ressortissants à l’étranger que DSK cherche à obtenir , il est sûr qu’il peut y arriver grâce à cette méthode , puisque les dernières statistiques tendent à démontrer qu’environ 2 millions de nos jeunes cerveaux sont partis depuis 20 Ans et ce sont nos jeunes cerveaux… donc ceux qui sont tout à fait capables compte tenu des pouvoirs d’achat et des salaires des pays concernés de se retrouver dans cette catégorie .

De plus, nombreux sont les pays qui ont des conventions fiscales avec la France , conventions destinées à éviter les doubles impositions . Un ressortissant français résidant à l’étranger aurait donc le droit le plus absolu de demander à l’état du pays dans lequel il réside de déduire de ses impôts et taxes les montants qu’ils se voit obligé de payer à la France du fait de ce nouveau racket . Je vous laisse imaginer dans le contexte International et Européen qui est le nôtre la facilité de renégociation de toutes nos conventions internationales sur le sujet …
C’est donc totalement infaisable sans accord de l’Europe d’une part et la renégociation de chaque convention internationale signée avec des pays qui n’appartiennent pas à l’Europe .

Enfin, dernier commentaire sur le déficit record du commerce extérieur dont les chiffres viennent d’être publiés jeudi dernier. Encore une fois , les journalistes ont eu tendance à répéter l’interprétation officielle des causes donnée par Christine Lagarde , Ministre Déléguée au Commerce Extérieur : Ce déficit provient de l’augmentation des prix du pétrole !!!! .

Alors il faut tout d’abord se demander pourquoi l’Allemagne, bien plus dépendante que nous des importations pétrolières car elle n’a pas de ressources nucléaires a réussi à réaliser un excèdent record de cette même balance du commerce extérieur ?

En fait l’explication provient plus d’une analyse un peu fouillée de la structure des échanges . Selon l’OCDE , la part des produits français dans le monde a baissé d’environ 2% dans les cinq dernières années . Nous exportons moins, nous sommes moins compétitifs. D’ailleurs, si nous nous comparons avec l’Allemagne , 11% des PME Allemandes exportent contre 4% des PME françaises.

Le mal vient donc bien de notre nombrilisme , en particulier étatique à l’image des prestations d’Olivier Besancenot et de Dominique Voynet qui pensent qu’il faut réformer le monde , sans se poser un instant la question de savoir si il ne faut pas commencer par se réformer soi-même .

Enfin et je conclurais sur ce message insensé que je viens de recevoir de l’IFRAP :

« Le 7 février dernier s’est tenue une audition publique du rapport d’enquête de la Cour des comptes, demandé par la Commission des Finances du Sénat, sur la comptabilité de l’ANVAR. Ce rapport reprend nos constatations : “la Cour a mis en évidence les défaillances d’une comptabilité aboutissant à la production de comptes non fidèles, non réguliers et non sincères de 1998 à 2003, d’un compte 2004 entaché d’erreurs… et d’un compte 2005 non-produit.”

A part le fait de rappeler que décidément, notre pays n’est plus une démocratie puisqu’à la différence d’un chef d’entreprise du Privé , l’incapacité des dirigeants de l’ANVAR à sortir une comptabilité sérieuse n’a provoqué aucune condamnation , et que les fonctionnaires bénéficient donc d’une impunité inadmissible et anticonstitutionnelle, on peut se demander comment faire confiance à un gouvernement dont les agences d’Etat sont INCAPABLES de publier des comptes .

Il y a quelque chose de définitivement pourri au Royaume de France , en particulier sur la manière dont les Enarques tiennent et présentent les comptes de la nation ou font des promesses insensées et irréalisables .

Une réflexion sur « Une semaine d’économie : La Gauche et ses mensonges… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :