6 février 2023
Non classé

Bayrou Bové Buffet, Villiers, Herold… mode d’emploi

Mais cela coince tout de même…Car, autant ce qu’il énonce sur le recul de l’âge aux concours, la mutualisation des cautions immobilières, la nécessité d’une défense européenne…sont des idées intéressantes, autant ses propos sur l’éducation déborde de naïveté parce que tant que le Ministère aura la tutelle sur la pédagogie et que les écoles, collèges, lycées, ne seront pas autonomes, rien ne se passera…

Bové, lui, caresse la loi quand elle lui est favorable autrement il la brise et puis quand il polémique avec Villiers, il se fait plus communiste que Buffet, muette sur une question à propos de l’écrasement du Printemps de Prague, en pensant toujours que la richesse vient de “l’exploitation de l’homme par l’homme” (alors que le socialisme c’est l’inverse…) sans se douter que cette exploitation ou excès fait partie plutôt des suffisances de la nature humaine et non pas du système libéral qui, au contraire, a été le seul à protéger les plus démunis en se battant pour les libertés fondamentales pour toutes et tous, tandis que la richesse, elle, vient plutôt du jeu des compétences et de leur combinaison, quitte aussi à ce que les salariés deviennent actionnaires au lieu de laisser cela aux fonds de pension des travailleurs retraités américains.

Bové ne comprend donc pas pourquoi les salaires stagnent et le capital fructifie (“10 points” de transfert martelle-t-il) alors travail et capital non seulement ne sont plus dans la même sphère (le capital est bien moins dépendant du travail qu’auparavant, du moins à partir d’un certain seuil, qui lui permet de s’engouffrer sur le Circuit 24 du grand casino financier mondial), mais en plus le travail est freiné par des charges que l’on pourrait réduire, ce qui permettrait d’augmenter le pouvoir d’achat. Réellement. Mais Bové s’en fout du réel, et en faux Astérix, il veut donner le droit de vote à tous les sans papiers, (même aux martiens, si, si) parce qu’il a une vision abstraite du Droit, comparant au fond l’homme à une carotte universelle uniforme partout. Buffet, elle, veut tripler l’impôt sur la fortune, et accuse Villiers de ne pas comprendre que la charge financière des prêts bancaires s’avère bien plus lourde que les charges sociales, mais elle ne s’aperçoit pas que la polygamie existe en France, ce qui la coule…Danse habituelle donc des pour et des contre quand Sabine Herold d’Alternative libérale secoue un peu les choses en demandant aux deux B s’ils vont mettre les riches dans des camps : ambiance…

Hélas, un intervenant qui se dit musulman propose un nez de clown à de Villiers parce qu’il serait islamophobe et Bové renréchit en le traitant de raciste, or, de Villiers, au lieu de répondre qu’une religion n’est pas une ethnie, s’en va expliquer que l’on a fait miroiter aux gens d’Afrique du Nord le paradis en France, ce qui ne répond pas à la double provocation de l’intervenant et de Bové….

Revenons à l’intervention de Sabine Hérold qui avait également demandé ce que ces candidats anti-libéraux pouvaient faire pour empêcher les jeunes de s’enfuir de France. Seul de Villiers semblait ému par cette admonestration alors que les deux B firent des surenchères dans la taxation, Bové allant le plus loin, si loin, que de Villiers lui demanda s’il voulait faire de la France la nouvelle Corée du Nord…

L‘intérêt d’une telle confrontation ? Buffet a bien travaillé sa cible, taper sur le capital financier au mépris du bon sens puisqu’elle refuse en même temps que les salariés le constituent aussi en y participant comme actionnaires, idem pour Bové qui fut clairement le plus absurde et avide de frugalité obligatoire, tandis que de Villiers, à part son impasse sur l’islam, a su défendre quelques idées fortes sur l’apprentissage et l’absurdité de la bureaucratie européenne, mais fut plutôt évasif sur l’avenir de la France en Europe et bien en retrait sur quelques nouvelles moeurs : visiblement il n’aime pas la techno, d’accord, mais de là à en faire une question d’Etat… .


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :