3 février 2023
Non classé

La Suisse et le Hamas : la déraison

-Article 1 (de la charte du Hamas) : le programme du Mouvement de Résistance Islamique est l’Islam. De là, il tire ses idées, ses manières de penser et de comprendre l’Univers, la vie et l’homme. Il s’en réfère pour juger de toutes ses conduites, et il en est inspiré pour prendre des mesures.

Si nous voulons savoir ce que veut le Hamas et comment il compte se le procurer, il suffit de se pencher sur la doctrine qui les anime:

-Article 7…..: “Le jour du Jugement ne viendra pas tant que les Musulmans combattent les Juifs et tant que le Juif se cache derrière des pierres et des arbres. Les pierres et les arbres diront : “Oh ! Musulmans, Oh ! , il y a un Juif derrière moi. Viens et tue-le.”

Et ce ne sont pas là que des phrases creuses sur une vielle charte. Les responsables du Hamas s’en gargarisent volontiers en 2007.

-Article 11: Le Mouvement de résistance islamique considère que la terre de Palestine est un territoire islamique consacré aux futures générations musulmanes jusqu’au jour du jugement. (…) « La loi gouvernant la terre de Palestine est celle de la charia Islamique (Loi) et la même loi est valable pour toutes les terres que les Musulmans ont conquis par la force, parce que durant la période des conquêtes, les Musulmans ont consacré ces terres aux générations musulmanes jusqu’au jour du Jugement. »

En d’autres termes, pour le Hamas, toute la Palestine devait être musulmane même au prix d’un massacre, parce qu’elle a été conquise une fois par la force (vers 638). Il ne manque plus qu’une précision quant à sa stratégie de «dialogue» avec Israël:

Article 13: (…) Il n’y a pas de solution à la question palestinienne si ce n’est à travers la Jihad. Les initiatives, les propositions et les conférences internationales sont toutes une perte de temps et de vaines tentatives.

Et nous savons que certains des objectifs les plus malsains de cette organisation sont déjà atteints…
Article 15: (…) Il est important que des changements élémentaires soient faits dans le contenu des programmes scolaires afin de les épurer des traces de l’invasion idéologique des orientalistes et des missionnaires qui ont infiltré la région suite à la défaite des Croisés devant la tombe de Saladin.

Cela nous explique sans doute en bonne partie pourquoi le Hamas, cette organisation ouvertement théocratique, suprématiste et obscurantiste à l’extrême, a fait un tel score électoral.

Tolérer la présence de Haniyeh en Suisse équivaut à considérer la démocratie comme la simple loi du plus grand nombre. Adieu l’État de droit, la société civile, les droits de l’homme, les libertés individuelles, les droits des minorités, l’égalité homme femme — il suffit de mentir assez longtemps à une population fragilisée puis d’obtenir son vote sur un programme médiéval pour que la Suisse fasse son plus large sourire à un nouveau Reich islamique qui monte en puissance à Gaza.

Il est dommage que les diplomates suisses n’aient pas vu ou entendu ce qui a conduit à l’escalade de la terreur orchestrée ces jours-ci par le Hamas.

Après 59 de l’indépendance de l’Etat d’Israël, la ville de Sdérot est sur le point de devenir le symbole de la souffrance quotidienne engendrée par ces roquettes Quassam qui atterrissent sur la population civile juive.

Ce serait courageux si les responsables suisses( toujours soucieux de causes humanitaires) se rendent au parc de Ha’Yakron, à Tel-Aviv, pour constater comment ce jardin se transforme en un centre de refugiés avec l’installation de tentes qui accueilleront , au fil des jours, les habitants de Sdérot désireux de fuir l’angoisse, imposée par les tirs incessants des roquettes palestiniennes.

Sdérot, ville outragée et agressée , vaincra l’hypocrisie des quelques chancelleries occidentales, avant de vaincre le terrorisme du Hamas.

Tunis, le 25/05/2007

tunirael@laposte.net


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :