25 octobre 2021

Hulot peste contre Allègre : c’est bon signe!

Panique à bord ! Selon la rumeur étrangement insistante, Claude ALLEGRE serait bientôt ministrable dans la phalange sarkozyste : si tel est bien le cas, Nicolas HULOT n’en revient pas d’une telle traîtrise de la part du Prince !
 
    Car, pour lui, cette nomination serait "quelque chose d’incompréhensible venant de la France, qui a été un pays moteur depuis des années dans le combat climatique !". Mais aussi à quel prix pour les Français en voie de paupérisation accélérée…
 
    Cependant, pour Nicolas HULOT, le pire est à venir : "D’autant que le domaine de l’innovation et la recherche, où l’on annonce Claude ALLEGRE, est l’un des piliers du développement durable". L’horreur écologique absolue, en quelque sorte !
 
    Bien au contraire, une telle nomination serait une juste revanche pour tous ceux qui sont interdits de parole (scientifique) parce qu’ils osent critiquer le consensus, plus politiquement correct que scientifique, créé et pérennisé dans le temps par les catastrophistes appointés du GIEC.
 
    Car si Claude ALLEGRE "ne pense pas la même chose que les 2.500 scientifiques du GIEC, qui mettent le monde en garde contre la catastrophe, c’est son droit. Mais s’il devait être recruté au gouvernement, ça deviendrait une politique. La France expliquerait à l’Académie des Nobel (qu’elle a) remis (ses) prix à des chercheurs fantasques".
 
    On remarquera qu’en matière de prix Nobel d’ordre fantasque, Nicolas HULOT reste coi sur la (co)récompense attribuée à Al GORE en même temps qu’aux GIEC boys : Al GORE qui, à l’instar d’un Michael MOORE, est passé maître dans le décervelage populaire à grand spectacle ! 
 
    Le tir de barrage des écologistes d’obédience totalitaire HULOT/BOVE est donc d’une grande violence : Claude ALLEGRE ne serait-il pas, selon la pensée éclairée à la lampe à huile de José BOVE, qui d’ailleurs s’y connaît comme pas deux en anachronismes, un "anachronisme scientifique" !
 
    Enfin, il ressort de tout ce tohu-bohu médiatique le plus souvent basé sur des attaques ad hominem en guise d’argumentation scientifique, que l’arrivée possible d’un Claude ALLEGRE aux affaires représente, en effet, un danger majeur pour la secte verte alors mise à nue.     
 
    Dans un autre registre, Claude ALLEGRE se revendique socialiste, n’en démord pas et connaissant le caractère bien trempé de l’homme, rien ne le détournera jamais de ses convictions politiques. Mais Claude ALLEGRE est un scientifique dont la liberté d’esprit appelle le plus grand respect.
 
    Je constate donc avec satisfaction que Nicolas SARKOZY est capable de brûler ce qu’il avait prédédemment adoré : le "Pacte écologique" de HULOT signé le 31 janvier 2007 par lui-même et neuf (9) autres candidats à la magistrature suprême, exception notable faite du candidat libéral*.
 
    D’où, sans nul doute, cette réflexion en forme de menace à peine voilée de Nicolas HULOT à propos d’une éventuelle nomination de Claude ALLEGRE au gouvernement : "Si Nicolas SARKOZY fait vraiment ce choix, il faudra que chacun en tire les conséquences". C’est, en toute justice, l’arroseur arrosé !
 
    Ne serait-ce qu’à la lumière des amitiés douteuses et sectaires de Nicolas HULOT, le libéral que je suis ne manquera donc aucune occasion de prendre, en cas d’attaques déloyales, une défense des plus actives de l’honnête homme (au sens noble du XVIIe siècle) Claude ALLEGRE.
 
_________________
 
 
    * "Pourquoi je ne signerai pas le pacte écologique de Nicolas Hulot" est consultable à l’adresse suivante :
 

  
  

Librement !
Philippe (Sully) ROBERT
Membre du Parti libéral démocrate
http://sully1.typepad.com
02400 FRANCE
 

Une réflexion sur « Hulot peste contre Allègre : c’est bon signe! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :