3 février 2023

Les résultats de la liste scélérate ouvertement antisémite qui se présente aux élections européennes donneront la mesure de la dégradation de la France

A la tête de ce parti qui roule contre l’existence d’un pays faisant partie des Nations Unies, à l’instar du Président de la République islamiste, il y a un personnage condamné pour antisémitisme, entre autres personnages du même tonneau. Les électeurs de ce parti, qui aurait dû être interdit de ce fait, adhérent aux même « idées » que l’actuel Président iranien. Leur proportion donnera le pouls antisémite actif de la France. Traînant les pieds, le Parquet a fini par diligenter une enquête contre les propos antisémites clairement exprimés cette fois par la tête de liste.

Il y avait pourtant eu nombre de déclarations contrevenant avec les lois de la République auparavant sans que le Parquet ne bouge. A l’instar de cette femme volée ayant dit, tout sourire, lors d’une conférence de presse entendue par maint journaliste sa joie d’appartenir à une « liste antisémite » Et le Secrétaire général de l’Elysée avait pourtant dit…. Il faut croire que le Parquet, en dépit de l’évidence, se meut lentement étant donné qu’à la veille du scrutin cette liste prônant la destruction pure et simple d’un pays démocratique et l’antisémitisme par amalgame, de manière à peine voilée, voire clairement, n’a pas été interdite… Cela aussi, sera une leçon à retirer de cette élection pour le Parlement européen.

Hélène Keller-Lind

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :