28 janvier 2023

EGYPTE : Une omerta approbatrice

Les incidents d’hier montrent une fois de plus que nous sommes désormais soumis à une omerta médiatique sur tous les sujets qui fâchent .

17 Chrétiens ont été poignardés hier dans leurs églises en Egypte alors qu’ils célébraient les fêtes de Pâques . Que le Gouvernement Egyptien cherche à faire passer cela pour des troubles comportementaux afin de ne pas attiser les tensions , on peut le déplorer dans la mesure ou cette attitude est tout sauf apaisante , mais l’Egypte n’a jamais été le modèle d’une société démocratique .
Que la France censure totalement ce type d’informations au titre de la même crainte, là nous devons nous insurger.

En effet, l’omerta médiatique sur des crimes religieux dénote un côté approbateur qui ne peut que choquer . « Qui ne dit mot consent » dit le proverbe .. Une fois de plus les autorités françaises et égyptiennes perdent l’occasion de transformer l’outil médiatique en outil éducatif pour expliquer combien il est inadmissible de tuer au nom d’une religion , en particulier ceux qui ne sont pas de cette religion .

J’imagine que du côté Egyptien , l’influence des prêcheurs de Jihad que sont les frères musulmans , leur poids électoral , pèsent lourd dans la balance de l’information objective . Effectivement , on ne peut d’une main donner raison à ceux qui prêchent la haine du dhimmi , et de l’autre exiger des sanctions vis-à-vis de ceux qui les assassinent . Du côté Egyptien , il y a donc une certaine logique politique dans l’habillage psychiatrique qui vient d’être donné à ces crimes sanglants .
D’ailleurs , cet incident est la digne suite des nombreuses entorses aux libertés des chrétiens Egyptiens . Rappelons-nous qu’il y a moins d’un moins , les autorités Egyptiennes ont interdit aux Coptes le tournage d’un film sur le Christ au prétexte que le Christ était également un prophète de l’Islam et qu’à ce titre , sa représentation était interdite .

Mais du côté Français ?? Bien que les Frères Musulmans aient déjà une audition dans notre pays grâce à leur représentation à l’UIOF, j’ai du mal à croire que ce soit la même logique qui conduise les autorités françaises et les médias qui sont supposées être indépendantes à rallier cette omerta criminelle …

Mais là encore , l’Etat et les médias se trompent de méthode .

Le meilleur moyen d’éviter les tensions interreligieuses n’est pas de dissimuler les faits, ces derniers finissant toujours être connus . C’est au contraire de les utiliser pour remplir une mission éducative , civique , montrer que ce genre de comportement est interdit , le dénoncer officiellement , jeter l’oprobe sur ceux qui les commettent, exiger leur incarcération et leur jugement . En agissant ainsi les médias et l’Etat Français neutraliseront bien plus sûrement les sources de tensions interreligieuses .

La Loi du silence devient au contraire une sorte d’approbation tacite qui pourrait inciter d’autres à agir de même . Voilà pourquoi il est essentiel en France , au nom de nos lois , au nom de notre Constitution , de dénoncer et de se battre contre cette omerta médiatique qui devient non seulement approbatrice , mais incitative sur les cerveaux dénués d’esprit critique. Car pour ces derniers , si personne ne dit rien , c’est qu’il n’y a « aucun mal dans ces crimes ».

Je posais la question du « Vivre ensemble » dans l’un de mes derniers commentaires sur ce même forum, sous le titre « Nulle contrainte en religion ». ..

« Comment accepter un voisinage qui vous laisserait marier votre fille au fils du voisin et qui interdirait à votre fils d’épouser leur fille ?
La réciprocité et le respect n’est-elle pas l’une des valeurs premières de l’humanité ? et comment accepter ce voisinage si les lois ne s’appliquent pas équitablement à tous ? » : https://www.resiliencetv.fr/modules/news/article.php?storyid=530

Je la repose encore aujourd’hui avec encore plus d’insistance .

Comment pouvons-nous concevoir des populations plurireglieuses, pluriculturelles, (plutôt que multi qui veut dire parallèle donc communautarisme, alors que pluri signifie diversité et évolution) , si nous ne trouvons pas le courage d’aborder les sujets qui fâchent , de les traiter , d’en faire des cas d’école , de les commenter dans un souci éducatif ?

2006

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :