17 mai 2022

“Il n’y a que des points de vue”: et si c’était faux?…

S'il n'y a pas de vérité, ce serait plus simple, si Dieu est mort tout est permis disait déjà Nietzsche rappelle Camus, s'il n'y a pas de vérité alors la France se bat pour rien au Mali, c'est du néocolonialisme sous d'autres formes, et la lutte contre le racisme basculerait uniquement en point de vue, l'injustice aussi etc, etc, où l'on voit alors brusquement que le relativisme reste une impasse ; et pourtant toute l'époque s'est ruée dessus pour échapper sans doute à son contraire assénant qu'il n'y aurait non pas une seule vérité (ce qui est exact) mais une seule forme de vérité, ce qui est faux : 2+2=4 est exact, mais également 3+1, etc, avait coutume de souligner Kant ; ce qui signifie par exemple que la liberté est une, mais sa réalisation plurielle, jusqu'à la forme du gouvernement qui varie selon les romans nationaux ; cela signifie aussi (mais là les dents vont grincer) que la protection sociale serait une mais sa réalisation paisiblement plurielle : ainsi, il n'y a aucune raison, déjà logique, d'obliger les gens à cotiser à la même et unique assurance, aucune raison d'obliger les gens de partir à 60, ou à 55, 35, ou à 70, aucune raison d'obliger les gens à être instruit d'une seule façon, chacun décide quand il veut à partir du moment où le système est pensé de telle façon que tout le monde y trouve son compte, tel est l'esprit, aristocratique, de la démocratie depuis Platon…ou la vérité même du droit naturel : l'émergence d'une liberté d'être au-delà des origines et des codes, voilà pourquoi Platon voyait aussi dans le peuple et non pas seulement dans l'oligarchie les éléments aristocratiques capables de ressourcer la Cité corrompue.

Mais restons encore un peu à la lisière de de la vérité : il ne suffit pas qu'elle soit probable, il faut qu'elle soit réelle : aussi dur qu'un fait effectivement là : par exemple ledit réchauffement climatique : il est probable, pas réel, car son 0,7% de plus qu'il y a 150 ans est infime, et surtout d'autres époques l'ont connu, en plus intense même, et le nier n'a rien à voir avec du négationnisme car Auschwitz est un fait, le Goulag aussi, le 11 Septembre, tandis que le réchauffement reste une probabilité qui n'arrive pas à prouver que les événements qu'elle décrit ne se sont jamais passés avant, ce qui est faux, comme le démontre Jean Martin du site Pensée Unique.

Peu importe ! vous n'êtes pas obligé d'y croire (à l'inverse non plus), on peut être en désaccord sur cette question, en accord sur beaucoup d'autres, voilà l'essentiel : ce n'est pas parce que nous ne sommes pas d'accord sur tout que nous sommes d'accord sur rien. Sauf qu'il faut bien avant tout écarter les a priori faux. Car ce sont eux qui empêchent par exemple de penser les mots "profit", "capital", puisque ceux-ci sont immédiatement reliés par réflexe pavlovien aux mots "exploitation", "domination" etc alors que ce lien n'est pas le seul ; profit et capital expriment aussi : point d'amortissement et prise de risque ; et le capital comme le profit n'ont pas inventé l'injustice, l'inégalité, le conflit, le leadership, ils les ont au contraire "adoucis" ce dont parlait Montesquieu, même si la bêtise humaine est toujours à l'affût, par exemple le fait de croire qu'un Sarkozy ferait ce qu'il n'a pas réalisé durant cinq ans, idem Fillon, Borloo, NKM, Lemaire, mais aussi Marine le Pen et son idée d'État nounou repensé façon État total c'est-à-dire le fascisme qui s'imagine régenter la société pour son Bien alors qu'émerge l'enfer invisible des passe droits de la nouvelle Nomenclatura qui ne manquera pas de se mettre en place, malgré les mains sur le coeur.

L'effondrement de la classe politique italienne est sans doute l'illustration en vérité de ce phénomène qui ne peut pas ne pas toucher la France : cela ne peut plus durer, sous peine de voir imploser et exploser, comme dans un chaos, ce qui tient encore et ce qui n'est déjà plus. Mais confier cette exigence de vérité à la même classe politico-médiatico-intellectuelle reviendrait à vouloir transformer un tigre en végétarien…

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


%d blogueurs aiment cette page :