7 février 2023

15000 voitures bloquées:la faute aux réchauffistes

Ce que les médias oublient de dire c'est que nombre d'entre-eux (sommés par les Officiels il est vrai, Hollande en tête avec son raout mondial de 2015 censé le propulser candidat écolo centriste pour 2017) en profitaient pour continuer à mettre en cause "le réchauffement climatique" parce que la neige n'était pas encore au rendez-vous (alors que nous venons à peine d'entrer en hiver).

N'oublions pas qu'en 2007 l'émission C dans l'air avait fait une émission "Quand la neige ne tombera plus" (émission éliminée depuis).

Durant tout l'automne nous avons donc été abreuvé par des litanies sur la montée inexorable des températures (alors qu'il existe un "plateau" depuis 15 ans) et tout compte fait les automobilistes se sont dits qu'au fond ils ne risquaient pas grand chose, juste un peu de neige qui était en plus annoncée vaguement dans la journée de samedi voire de dimanche. Mais même si le service météo a fait globalement son travail  les services de voirie par contre et ce comme chaque année ont sous-estimé le phénomène, ne préparant guère les routes, étant de toute façon sous-équipés (parce qu'il ne neigerait pas assez en moyenne) doublé à un chassé croisé traditionnel en cette période de vacances.

Mais là aucune autocritique se fait entendre. Sinon encore des commentaires sous-entendant qu'il ne s'agit qu'un épisode, qu'il ne s'agit au fond que les derniers rugissements d'une neige sommée de disparaître pour correspondre au modèle prévu dans les décennies qui viennent. L'idéologie, décidément, a le cuir épais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :