18 avril 2021

Un Président ne devrait pas dire ça

Non l'allocution d'Emmanuel Macron n'est pas sincère, il n'a pas à s'approprier une culture qu'il a nié, et le coq n'avait même pas chanté trois fois. Maintenant il se voit comme Bâtisseur. Que n'eusse-t-il pas pu s'en apercevoir avant ! Cela aurait été d'un secours certain à observer les maigres mesures envisagées telle cette suppression de l'ENA qui fait penser à celle du mot race au moment même où d'aucuns tentent de le réactiver.

Il est certes tout à fait louable de faire pénitence. Mais n'est-ce pas là encore un tantinet électoraliste ? Car il n'est guère de jour sans que la foi et les édifices chrétiens ne soient pas attaqués souillés.

Le Président aimerait changer de braquet ? Qu'il fasse en sorte de recréer une vraie concorde civile en réconciliant les français au lieu de déshabiller Pierre pour habiller Paul. Au lieu de prétendre s'en prendre à certains dirigeants européens alors qu'il copie désormais leur politique migratoire quoiqu'il en dit.

Il est dommage qu'il ait fallu un tel malheur pour se rendre compte que nos racines sont judo-chrétiennes et universalistes. Dussent-elles faire enrager ceux qui voudraient que le malheur de cet incendie soit vécu sous un mode plus multiculturaliste. Ou la morale des vainqueurs plus que des victimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :