28 janvier 2023

“Ecoterrorisme” ou la fausse sortie de Darmanin

Les vrais écoterroristes sont au pouvoir en réalité, mais sont dépassés spectaculairement sur leur gauche par plus totalitaires qu’eux qui veulent aller encore plus vite vers le Nouvel Ordre Sectaire (N.O.S) et vite vite vite se construire une vitrine médiatique afin de réunir un maximum de millions pour se servir de leviers façon “sleeping Giants” en empêchant les peuples de s’informer, se véhiculer, se nourrir, se soigner, s’instruire de façon autonome.

L’idéal pour ces écoterroristes toutes tendances confondues serait  l’assistanat et la distribution contrôlées dans leur intégralité afin de museler encore plus des populations blanches décroissantes et confinées in/volontairement (comme le dit Radio Québec) et ce non plus par “tickets” mais “boucliers” alors qu’il s’agit de la même chose: le rationnement pour les porteurs de sandales surtout blancs, tous en réalité à terme (pour arriver aux 500 millions de gens façon Gates ? Ou ce “milliard doré” dont parle Pierre-Antoine Plaquevent dans Globalisme et dépopulation).

En détruisant le parc nucléaire français, et déjà ses surgénérateurs puis Fessenheim, en empêchant le désenclavement de Nantes par un aéroport international afin que la Bretagne et la Vendée ne soient pas obligées de passer par Paris, en s’attaquant aux voitures, les mêmes totalitaires issus du néoléninisme se disent qu’il faut aller plus loin et donc s’attaquer aussi aux “bassines” afin non pas d’empêcher l’agriculture “intensive”, mais l’agriculture autonome, celle qui est encore non embrigadée dans les circuits contrôlés par la nouvelle mafia du “bio” ; ce qui implique de faire un exemple en allant sectionner les canalisations de petits propriétaires, et, à plus grande échelle, en faisant en sorte de sectionner les gazoducs reliant l’Allemagne à la Russie afin d’empêcher qu’une Europe non anglo-saxonne puisse enfin naître en dépassant ses rêves impériaux, alors que par contre les anglosaxons ne les ont pas reniés mais ils les appellent autrement et même se fabriquent avec leur contenu des visages d’ONG sympa (que des queers viennent même vendre dans les écoles) comme en Afrique aussi lorsqu’il s’agit de forcer des populations à vivre sous la férule de l’agenda climato-sectaire.

Bien sûr tout n’est pas (encore) coordonné ainsi : les services secrets au service de la Secte SHA qui ont sectionné les gazoducs ne sont sans doute pas les mêmes qui viennent de sectionner les canalisations d’ Hervé” interrogé par Bourdin, mais l’esprit est identique: tout en haut de la pyramide sectaire comme tout en bas de son (Black) bloc, toute voix (voie) dissidente doit être en effet dé(cons)truite. Car pour ces “gens”, avec tout ce qu’ils prennent comme substances transhumanistes, ce qu’ils “vivent” et “pensent”, les idées de démocratie, tolérance, respect des lois, ne sont plus que des paravents pour murs Potemkine (d’où leur acharnement subconscient à l’encontre de la culture russe envieux de ne les avoir pas avoir inventé avant eux ?).

En tout cas plutôt que de pérorer contre ” l’écoterrorisme”, au moins le Pouvoir niché à Paris (les maitres étant à Bruxelles et à Washington) pourrait faire mine de se prendre au sérieux en arrêtant ces factieux en frappant de dissolution leurs associations.

Mais que nenni, comment la main droite pourrait-elle empêcher sa main gauche d’agir ?… Par “schizo-analyse” : nier par le “en même temps” ce que l’on vient de dire et faire dans l’instant précédent puisque l’instant suivant est “autre” ou la discontinuité absolue l’errance de la diff-errance ou je te répudie par SMS et t’engage comme conseiller(e) (s)(t)extuel tout en parlant gentiment (pour) le retraité sur France 2 : “effort, sobriété…” Blablabla…

Autant en emporte le vent. De (ce qui se nommait autrefois) l’Histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :