Fan-club (de Cantat), ton univers impitoyable

Mais que l’on soit fan de Johnny ou de Cantat on défend son idole contre vents et marées et ceci est d’autant plus facile que l’idole est sans tâche. Je suis prêt à défendre Johnny car je sais que c’est un brave type, c’est donc facile de le défendre contre des accusations injustes ou des calomnies, mais comment défendre une brute qui massacre sa maîtresse et la laisse agoniser ? Comment rester fan d’un mec pareil en restant soi même respectable ?C’est la question que ma femme et moi nous nous étions posés. Pour mener notre petite enquête nous nous sommes donc inscrits sur la liste de diffusion des fans de Noir Désir. Et là le grotesque l’emportait sur la consternation, les quelques fans qui se posaient des questions étaient remis sur le droit chemin par les commissaires du culte. Les féministes pur sucre glosaient sur les provocations ou des pseudo goûts masochistes de Marie Trintignant. D’autres présentaient Cantat comme un véritable révolutionnaire, après tout Althusser avait bien tué sa femme…

Tous se mobilisaient contre les journalistes qui « parlaient mal » de Cantat notamment dans la presse people, en procédant à des copier-coller des courriers à envoyer. C’est notamment grâce à eux que j’ai reçu ce si juste article de Martineau présenté ainsi sur la liste : « Le plus grand torchon culturel gratuit de Montréal vient de publier une chronique de son rédacteur en chef, Richard Martineau. La chose la plus ignoble que j’ai jamais lue … Je colle l’article ci-après, et si ça vous chante, vous pouvez y répondre sur le site de www.voir.ca. »

La chose la plus ignoble que cette femme ait lu donc !!! Mesurez bien ces mots là et considérez maintenant les évènements de notre monde contemporain en vous demandant si vraiment rien de plus ignoble n’ait été dit ou commis. Vous vous rendrez compte alors que cette fan lambda n’a pas grand-chose à envier aux fous d’Allah en matière d’intégrisme.

Je ne dis pas que les fans de Cantat sont tous des salauds, non, …

Il suffirait que certains d’entre eux prouvent leur sincérité en demandant à ce que Cantat purge l’intégralité de sa peine dans les conditions que connaissent les détenus lambdas de droit commun condamnés pour homicide, et s’ils considèrent vraiment que l’on puisse tuer dans un coup de folie, qu’ils se mobilisent aussi pour que Claude Duviau ne purge que 8 ans de prison. La balle est dans leur camp, on en sauvera ainsi bien quelques uns du pathétique.

Le site ADEL
http://liberariens.cjb.net

Xavier Collet 13/6/2007

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 189 vues

Tous les articles de Xavier Collet

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.