4 août 2020
Non classé

Michael Moore accusé d’une exploitation mensongère de l’image d’un protagoniste

« Je n’ai pas perdu mes deux bras afin que l’on m’exploite maintenant telle une munition réfutant le commandement que j’ai exercé » – a dit le sergent Peter Damon âgé de 33 ans dans l’interview de la chaîne CBS. Requérant dans l’assignation un dédommagement, le vétéran demande 85 M de dollars entre autres pour « l’altération de sa réputation » et pour « une humiliation personnelle ».

Les 10 M de $ suivants sont demandés par sa femme pour la souffrance de son mari. Le couple a l’intention d’offrir le dédommagement aux associations des vétérans.

Après les prises de vue représentant Peter Damon allongé sur un lit d’hôpital, le réalisateur a inséré un commentaire du sénateur Jim McDermott qui accuse l’administration du président George W. Bush de « laisser tous les vétérans à l’abandon face à eux-mêmes ».

Le sergent blessé estime qu’il a au contraire reçu « une aide spirituelle et financière du président des Etats-Unis ainsi que des proches, des voisins et des amis ». Grâce à l’aide du personnel de l’armée, il a appris à se servir des prothèses, tandis que l’association des vétérans a aidé sa famille à bâtir une maison.

Le sergent Peter Damon a perdu son bras droit au-dessous de l’épaule ainsi que sa main gauche suite à l’explosion en Irak du pneu de l’hélicoptère de l’armée Black Hawk. Suite à quoi on lui a amputé l’avant-bras gauche. L’explosion a aussi tué l’un de ses compagnons.

Pour le document controversé « Fahrenheit 9/11 » Michael Moore a reçu la Palme d’Or du festival du film de Cannes en 2004. Le film est le documentaire qui a le plus rapporté dans l’histoire du cinéma, en remplissant les caisses de 120 M de dollars.

L’agence Reuters n’a pas réussi à entrer en contact avec le producteur du film.

Traduit du polonais par Irène Elster

PAP, le 01/06/2006

Onet Wiadomosci, http://wiadomosci.onet.pl/1333050,12,item.html