7 février 2023
Non classé

La sinistre farce anti-israélienne, et de fait anti-palestinienne, continue

Bet Hanoun. Tout le monde connaît. Tout le monde sait que 18 Palestiniens y sont morts le 8 novembre lorsqu’un obus d’artillerie israélien les a touchés. Palestiniens et une grande partie du monde arabe crient au massacre.
Israël présente ses excuses et regrets, explique qu’un obus est tombé loin de sa cible pour cause de problème technique, reçoit et soigne des blessés palestiniens dans ses hôpitaux – mais ça, qui le sait ? -.

Ehoud Olmert, entre autres, dénonce la responsabilité morale palestinienne car il n’y aurait aucune opération militaire israélienne si les habitants de Gaza s’employaient à construire une vie normale au lieu de consacrer toutes leurs énergies et les millions d’Euros qui leur sont offerts au terrorisme et à l’achat d’armes ou d’explosifs. Dont on constate qu’ils entrent avec une grande facilité dans un territoire soi-disant hermétiquement bouclé.

Mais peu importe la réalité ! Le Quatar s’empresse de proposer au Conseil de Sécurité des Nations Unies un projet de Résolution condamnant Israël, une fois de plus, exigeant le retrait de son armée de Gaza et l’envoi d’une mission onusienne. Ce qui équivaudrait à demander à l’Etat Hébreu de subir les attaques palestiniennes sans tenter d’y mettre un terme et aux habitants du Neguev occidental, visés délibérément, eux, d’être des « sitting ducks » – proies captives- La Résolution est discutée le 11 novembre. La France vote pour.

Seuls la Grande-Bretagne, le Danemark, le Japon et la Slovaquie votent contre. Et les Etats-Unis, dénonçant un projet biaisé et contre-productif mettent leur veto. En effet, ce projet omettait tout simplement de donner les raisons de cette frappe, c’est-à-dire les tirs incessants de roquettes Kassam depuis la Bande de Gaza sur les populations civiles de Sderot et Askelon ou des kibbutz du Neguev et de condamner le terrorisme palestinien. A quand une résolution pour que les écoliers de Sderot puissent enfin aller à l’école sans être visés par des tirs palestiniens ? Des tirs qui ne risquent pas de tomber loin de leurs cibles, eux, car ils visent la population civile israélienne au hasard…

Tirs palestiniens qui vont en s’intensifiant depuis le retrait israélien de la Bande de Gaza voici plus d’un an. Ce qui n’empêche pas les faux amis des Palestiniens de crier à l’occupation ! Qui, selon aux, justifierait le terrorisme, etc.

A cela les beaux esprits répondent que ce retrait a été unilatéral – et alors ? ! – et qu’Israël ne négocie pas – avec qui, d’ailleurs, étant donné que les factions palestiniennes se battent entre elles et que le gouvernement palestinien, téléguidé depuis Damas, fait partie des donneurs d’ordres de ces tirs sur des civils ?-.
Autre réponse : ces tirs ne tuent pas…Ou si peu ! « Seulement » deux morts israéliens en un an ! Dont une femme le 15 novembre, alors même qu’un Conseil des Droits de l’Homme bidon condamnait Israël pour Bet Hanoun. Quant aux blessés graves côté israélien, qui en parle ou s’en soucie ? Il n’y en a eu « que deux » le 15 et les tirs nourris continuent. Quand on pense que nous payons ces armes en partie…-car où vont les fonds européens ?-

Le 15 novembre le nouveau Conseil des Droits de l’Homme onusien, censé avoir remplacé une Commission dont pratiquement le seul but était de condamner Israël, accuse l’Etat hébreu de « véritable génocide, » et adopte une résolution condamnant l’Etat Hébreu pour cette affaire de Beth Hanoun lors d’une réunion convoquée d’urgence par ses membres arabes et musulmans. Vote anti-israélien automatique de 32 pays, dont la Chine et Cuba mais aussi l’Argentine, sur les 47 Etats membres. Mais, comme le souligne l’ONG UN Watch, cette fois les démocraties européennes et le Canada on voté contre la résolution, comme Canada, Grande-Bretagne, République Tchèque, Pologne ou Roumanie, ou se sont abstenus comme la France.

A propos de ces attaques et répliques, Pierre Besnainou, Président du Congrès Juif Européen, rappelait à Jacques Chirac « qu’il est normal qu’Israël défende ses citoyens contre les attaques du Hezbollah au nord et du Hamas au Sud. » C’était dans le cadre d’une rencontre à l’Elysée entre une délégation du Congrès Juif Mondial – à Paris pour son Congrès Exécutif-, conduite par son Président, Edgar Bronfman, et le Président de la République. Le Congrès en appelait au Président français pour qu’il contribue à aider à protéger Israël des menaces qui le visent. Iran, paix au Proche-Orient et lutte contre l’antisémitisme étaient au programme.

Revue de la presse israélienne du Congrès Juif Européen

Jérusalem, le 16/11/06 Numéro 251

Les grands titres
1. Tirs meurtriers sur Sderot
Tous les quotidiens: Les manchettes et plusieurs pages d’actualité des quotidiens sont consacrés à la situation dramatique qui règne dans la localité de Sdérot, après les salves de missiles kassem qui ont coûté la vie à Fahina Slutzker 56 ans et ont grièvement blessés deux autres habitants de la ville, Maor Peretz, 25 ans garde du corps du Ministre de la Défense Amir Peretz, qui a du être amputé de ses deux jambes et Snir Suissa 17 ans. Les journaux se font l’écho de l’extrême anxiété mais aussi de la colère qui règne au sein de la population de Sdérot après ces tirs meurtriers, les premiers depuis deux ans. Les termes d’impuissance et de désarroi face à cette situation reviennent fréquemment dans la bouche des habitants éprouvés de la localité du Néguev.
Maariv(manchette): “Les responsables de la municipalité appellent les habitants de la ville à ne pas sortir de chez eux”.
Yediot Aharonot(manchette): La municipalité a décidé d’évacuer les enfants(écoliers et lycéens) vers des zones plus calmes, comme cela avait été fait , dans le Nord, durant la guerre du Liban:” Si nous ne pouvons pas empêcher la poursuite des tirs, alors autant éloigner nos enfants du danger” a lancé le maire de la ville Elie Moyal.
Haaretz(manchette): ” Tzahal admet qu’elle n’a pas de solution miracle pour neutraliser les tirs de missiles kassem”. Les journaux rappellent l’opération “Nuages d’automne” qui s’est terminée à Beth Hanoun, la semaine dernière, par le tir malencontreux et meurtrier d’un obus sur des civils palestiniens et ils précisent que même cette opération n’a pas permis de maîtriser les tireurs palestiniens .
Yediot Aharonot: De Los Angeles où il termine sa visite américaine, le Premier Ministre Ehud Olmert a donné l’ordre à son ministre de la Défense, Amir Peretz de poursuivre des attaques ponctuelles contre les groupuscules terroristes palestiniens et de reprendre les éliminations ciblées contre les terroristes du Fatah et du Djihad. Cependant, Tzahal ne devrait pas se lancer, prochainement, dans une opération militaire d’envergure dans la Bande de Gaza.

Tous les quotidiens brossent un portrait de Fahina Slustker, qui avait fait son aliyah de Russie, il y a trois ans avec son mari pour rejoindre ses enfants déjà installés en Israël. Le Yediot publie une photo montrant la douleur de son mari lors des obsèques de la victime hier dans le cimetière municipal. Le Yediot publie une photo émouvante du ministre de la Défense venu au chevet de son garde du corps Maor Peretz(il n’y a pas de lien de parenté entre les deux) amputé des deux jambes.

Tous les quotidiens: Les établissements scolaires de Sdérot et de la région ne seront équipés d’un blindage anti-kassem qu’en février 2007 et ce alors que les missiles pleuvent sur Sdérot depuis six ans. La Haute Cour de Justice a demandé au gouvernement d’expliquer le pourquoi de cette lenteur.

Tous les commentateurs:
Maariv – Yediot Aharonot: Dans un éditorial, le ministre de la Défense Amir Peretz relate d’abord les liens d’amitié qui le lient avec Maor Peretz son garde du corps grièvement blessé hier et avec ses parents: “En tant qu’habitant de Sdérot et que ministre de la Défense, je dois m’engager à mettre fin à ces kassem. Le sang des citoyens israéliens ne peut être versé impunément…. Je travaille avec Tzahal pour trouver les moyens de conserver l’initiative et de garantir la sécurité des habitants de Sdérot, du Néguev et de l’état d’Israël tout entier. Dans l’attente de pouvoir trouver une main de paix tendue coté palestinien, nous continuerons à œuvrer par tous les moyens contre ces missiles kassem”.

Maariv: Ben Caspit qui accompagne le Premier Ministre aux Etats-Unis écrit que les missiles tirés hier sur Sderot, se sont abattus au plus mauvais moment pour Olmert: “Il ne peut compter ni sur son ministre de la Défense en qui il n’a pas confiance ni sur son chef d’état-major qu’il s’est refusé à cautionner . Comment peut-il espérer d’eux une solution aux tirs de Kassem”? écrit Caspit
Yediot Aharonot: Nahum Barnéa qui accompagne lui aussi Ehud Olmert se montre sévère envers lui. Après avoir rappelé que Los Angeles est la ville des rêves et de l’illusion, il affirme que le Premier Ministre n’a eu aucun mal à s’intégrer dans cette atmosphère : “Lui aussi vit dans un rêve: pour lui tout est merveilleux: la guerre en Irak a stabilisé la région, la guerre d’Israël au Liban a été une victoire et même si l’Iran menace, pas de crainte à avoir!Georges Bush s’en chargera et si ce n’est pas lui, ce sera Israël qui le fera”. Barnéa poursuit, tout de même en revenant sur ce qui se serait dit entre Olmert et Bush, lundi à la Maison Blanche. Il croit savoir que le Président américain se serviront des pressions internationales pour dissuader l’Iran de se doter de l’arme nucléaire mais que si cela n’était pas suffisant, Washington envisagerait une opération militaire seule ou avec le concours d’Israël”
Haaretz: L’éditorialiste anonyme dresse un parallèle entre les drames de Sderot et de Beth Hanoun et affirme que cette réalité “faite de misère réciproque conduit vers une impasse”: “Israël et les Palestiniens se retrouvent plongés dans un vacuum politique dangereux. Sur le plan militaire, Tzahal n’a pas trouvé de parade aux kassem. L’armée a déjà lancé plusieurs vastes opérations dans Gaza et cela n’a pas fait cessé ces tirs. C’est pourquoi, écrit l’éditorialiste du Haaretz, toute forme d’accord même partiel et même provisoire est préférable”.

3/ Doutes sur la formation d’un gouvernement d’union palestinien
Haaretz: Sous la plume de son commentateur Danny Rubinstein, chargé du dossier palestinien, estime que les chances de formation d’un gouvernement d’union nationale se sont amoindries au cours des derniers jours. En effet, de source palestinienne, on affirme que d’importantes divergences de vues demeurent entre Abou Maazen et Ismaïl Aniyeh à propos du programme politique de ce gouvernement. Hier, le Hamas et son leader à Gaza, Mahmoud A-Zahar ont fait savoir que le gouvernement palestinien ne reconnaîtra jamais l’état d’Israël et n’acceptera pas le principe de deux états pour deux peuples, tandis qu’Abou Maazen, qui était au Caire, a indiqué que le gouvernement palestinien devrait respecter tous les accords internationaux conclus. Second problème qui retarde la formation de ce gouvernement: la libération de Guilad Shalit. Aniyeh exige qu’Israël s’engage à fournir aux Palestiniens après la libération du soldat israélien,un milliard et demi de shekels d’arriérés de TVA. Enfin dernière source de polémique entre le Hamas et le Fatah: qui recevra les principaux portefeuilles ministérielles dans le gouvernement?

D’autres titres en bref
Tous les quotidiens: Selon un rapport publié, cette semaine par l’ONU , 700(ou 720) Somaliens musulmans ont combattu aux cotés du Hizbollah, l’été dernier, durant la guerre du Liban. En échange de ce soutien, le Hizbollah et l’Iran aurait fourni à l’état somalien d’importantes quantités d’armes. Le rapport révèle également que Téhéran aurait dans le cadre de ce marché, tenté d’acquérir en Somalie de l’uranium. Beaucoup de ces mercenaires somaliens auraient été tués durant les combats. Les autres auraient soit regagné leur pays soit intégré des camps d’entraînement terroristes en Syrie.

Maariv: Alors que le chef d’état-major Dan Haloutz ne cesse de répéter qu’il n’a pas l’intention de démissionner, certains se penchent déjà sur ses éventuels successeurs. Parmi les noms avancés pour remplacer Dan Haloutz: des généraux en exercice tels que Benny Gantz(commandant des forces terrestres), Moché Kaplinsky(chef d’état-major adjoint) ou Yoav Galant(commandant de la région Sud=, ou des généraux de réserve comme Doron Almog, Amos Malka ou Gaby Ashkénazy. Ce dernier qui est aujourd’hui directeur du ministère de la Défense serait même perçu comme le candidat le plus apte à succéder à Dan Haloutz.

Tous les quotidiens: Moché Katzav qui a été interrogé, hier, par les enquêteurs de la police, pour la sixième fois depuis le début de l’enquête. Les enquêteurs voulaient des compléments d’information sur les plaintes de deux femmes ayant travaillé sous les ordres du Président. Moché Katzav s’est insurgé contre les enquêteurs et les a accusé de chercher par tous les moyens à l’inculper. Autre personnalité qui a eu des mots durs envers la police, hier: l’ex ministre de la Justice, Haïm Ramon qui témoignait dans le procès qui l’oppose à une jeune soldate qu’il aurait embrassé contre son gré. Visiblement ému et au bord des larmes, Ramon a expliqué que la jeune soldate lui avait fait des avances et qu’il n’avait fait qu’y répondre. Il a reconnu que sa conduite n’avait pas été correcte mais a démenti avoir agi sans l’assentiment de la jeune femme: “Je vis un cauchemar” a précisé l’ancien ministre.

Yediot Aharonot: 35 universitaires allemands ont publié un manifeste appelant leur pays à tempérer la relation particulière et étroite qu’il entretient avec l’Etat d’Israël.: “Au-delà de l’amitié qui nous lie avec Israël, il faut que nous puissions aussi le critiquer dans certaines circonstances” affirment ces universitaires.

Maariv: Le marché immobilier change de tendance: au cours des trois derniers mois, les prix des appartements à Tel-Aviv ont baissé de 3% tandis que ceux des appartements à Jérusalem augmentaient de 12,5%. Le prix moyen d’un appartement à Tel Aviv est de 241.000 dollars contre 220.000 pour un appartement semblable à Jérusalem.

Tous les suppléments sportifs: Profonde déception, hier soir à Ramat-Gan, après la défaite de la sélection israélienne de football, 4 à 3 face à la Croatie, en éliminatoires de l’Euro 2008. De l’avis des spécialistes, cette défaite hypothèque très sérieusement les chances d’Israël de se qualifier pour la phase finale de la compétition.


2 réflexions sur « La sinistre farce anti-israélienne, et de fait anti-palestinienne, continue »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :