2 février 2023
Non classé

Les Chrétientés d’Orient entre Jihad et dhimmitude

Le jihad a transformé en civilisations islamiques des peuples chrétiens arrivés à l’apogée de leur puissance et de leur rayonnement intellectuel.Minées par le doute et l’angoisse, ces sociétés agonisèrent et finalement se résignèrent à disparaître. Réduisant leurs représentants à d’infimes minorités, l’islam détruisit ou confisqua leur grandiose héritage artistique et archéologique.

L’auteur discute du débat actuel sur le conflit d’interprétation du jihad : guerre de conquête impérialiste ou chance offerte aux non-Musulmans d’entrer dans la lumière de l’Islam ? Le statut juridique des populations vaincues est-il tolérant, ou oppressif et avilissant? Alors que le XXIe siècle s’ouvre sur la troisième vague jihadiste, Bat Ye’Or éclaire les enjeux en faisant connaître le tragique destin des peuples et des civilisations vaincus par le jihad.

Née en Égypte, de nationalité britannique, Bat Ye’Or s’est consacrée à l’étude du statut des communautés ethno-religieuses dans les pays d’islam. Elle a désigné ce statut particulier d’un nom : la dhimmitude, dont elle a défini les aspects généraux politiques, économiques et culturels.

« Le livre de Bat Ye’or est un travail exemplaire dans le grand débat où nous sommes engagés. Il apporte un avertissement décisif. Le monde islamique n’a pas évolué dans sa façon de considérer le non musulman, et nous sommes avertis par là de la façon dont seraient traités ceux qui y seraient absorbés. C’est une lumière pour notre temps. »

Jacques Ellul, préface au livre de Bat Ye’or « The Dhimmi : Jews and Christians under Islam ».

Isbn : 9 78286553 197 4
544 pages, 70 illustrations
28 € prix ttc France

Sortie 18 janvier 2007

Diffusion Interforum


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :