11 août 2020
Non classé

Kouchner : Une place près du soleil ?

[…] Quelques noms sont évoqués qui vont participer… qui ont, parfois, besoin d’être toujours près du soleil. […]Je pense que ça fait partie de la faiblesse humaine, parce que c’est vrai que c’est dur d’être dans l’opposition.”

Outre le dénigrement systématico-idéologico-stratégique de Julien Dray qui n’étonne personne, son argumentation est aussi révélatrice d’un aspect (caché ?) et particulier de sa propre espérance : prenant sans doute modèle sur ses propres travers, la cervelle de ce désormais-célèbre-collectionneur-de-montres-à-10 000-€-payées-en-liquide, ne peut concevoir que l’on puisse considérer la responsabilité d’un ministère comme autre chose qu’une place près du soleil.
Concernant la fin de la phrase ci-dessus citée, je devrai pour une fois être d’accord avec Julien Dray : Puisque qu’à l’évidence être dans l’opposition consiste pour celui-ci à dénigrer tout ce qui sort de l’ornière étroite de sa conception du rôle du politique, il est en effet très dur et difficile de le faire sans faire apparaître les propres aspects honteux de son propre esprit.