30 septembre 2022

Législatives françaises: désastreuse ambiance des entêtés sectaires

Pourquoi ne pas refaire les élections législatives afin d’en effacer le résultat comme il a été fait pour le référendum de 2005 clament quelques vautours de la Secte S.H.A* ? Tous ceux qui se sont repus de leur littérature en veux-tu en voilà ou comment “délepeniser” les esprits en dix leçons voyant que malgré la diminution des votants un dernier carré résiste.

Insupportable ! Clament ces caciques à l’aigreur recuite (qu’ils font passer pour de la haine) leur bile ainsi dans tous ses états leur pourrissent drôlement depuis dimanche un orgueil démesuré d’oies cherchant à échapper à la casserole démocratique, tout en mâtinant leurs pauvres atermoiements tacticiens de propos moites tenus sans vergogne par leurs néo-nonnes islamofiles (Autain par exemple).

Pensez !  Le Peuple “de la ruralité” se rebiffe (lance faussement désemparé le nouveau leader de PIF le chien) ce n’est pas possible, recommençons les élections, et là, là, là, on les noiera dans de telles invectives (complotistes pourtant) que ceux qui ont osé braver l’ordre de se suicider ne pourront mais.

En attendant il faut bien sûr empêcher les empêcheurs d’aboyer pour rien par exemple leur refuser de décrocher quelques responsabilités d’où les manœuvres d’Ubu-Mélenchon à créer un “groupe” rotatif à défaut de rotatives qui ont été démantelées depuis belle lurette, il n’y a plus rien à imprimer, les pensées mortes se ramassent à la pelle pour panser les blessures d’ego.

Car ces iels en puissance se répandaient sur tous les plateaux en masse compacte pour déverser leurs pauvres petites analyses de quatre sous que même Brecht n’aurait pas voulu…. Mais oui ma bonne dame c’est à cause de “la” crise, car avec un SMIC à 1500, 1800 (qui dit mieux ? Une fois, deux fois…) tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes avec quelques coups de peinture et de primes ici et là, du moins si Bruxelles (et Francfort) le veuillent bien.

Ces gens sont en réalité devenus ces poulets sans tête qui courent donc dans tous les sens à commencer par Ubu-Mélenchon qui était persuadé que son Frankenstein électoraliste allait continuer à faire illusion alors que bras jambes et même tête veulent faire déjà bande à part jusqu’au dentier peut-être….

Pour exaucer à ce dessin animé au ralenti, attendre le bon moment  s’avère tactiquement indispensable (comme pour le coup du Stade de France qui a bien fait monter le R.N dans la “ruralité”). Aussi, pour exaucer ces meilleurs vœux de dissolution quoi de mieux que d’émousser les velléités de motion de censure en avançant des projets de lois “consensuelles” comme sur la “transition” et le “sanitaire” ?  Ce qui, d’ici juillet, permettrait de rallier quelques traîtres LR, Verts, PS, qui, ne pouvant pas à la fois soutenir de telles lois et en même temps vouloir abattre le gouvernement censé les défendre, auraient beau jeu de justifier par la “nécessité impérieuse de ces lois” leur trahison….

Déjà une petite musique se fait attendre rappelle Philippot sur la “nécessité” de remettre le “masque” dans les transports, d’obéir à Bruxelles en validant le retour du “passe” cet automne, alors que toutes ces restrictions ne devraient concerner que les injectés puisque ce sont eux qui propagent “le” virus et tombent “malades”; ce sont au fond, eux, les “injectés” qui sont dangereux et devraient être donc “confinés” alors que les plus aigris envieux d’entre-eux veulent injecter bessif les non injectés par une injection qui non seulement ne protège pas (y compris des formes “graves” inexistantes, surtout en dessous de 65 ans et très soignables malgré les manips de l’AFP) mais devient de plus en plus le principal facteur de propagation dans les pays les plus injectés.

Qu’à cela ne tienne ! La Secte au pouvoir va donc faire en sorte de rallier les idiot(e)s utiles pour passer en force, doublant même cela avec les mesures irrationnelles contre la Russie qui loin d’accompagner leur “transition” énergétique aboutissent à l’inverse en voyant Allemagne Pologne et d’autres encore réactiver leurs mines à charbon bien plus porteuses de “particules fines” que de CO2 ; mais la Secte, opiniâtre dans sa paranoïa rétrograde, a beau jeu de condamner bien sûr ce dernier et de faire silence sur les premières alors que ce sont elles qui seraient susceptibles d’alimenter les “maladies respiratoires”; mais il est plus facile de désigner comme bouc émissaire les moteurs thermiques dont la majorité s’avère pourtant de plus en plus propre grâce au pot catalytique et autres améliorations permanentes.

Et puis, comme le désir d’entrer en “guerre” fait jouir la Secte (Macron l’a déclaré en parlant d’ “économie de guerre”) et comme l’OTAN vient d’ordonner à la Lituanie de bloquer une enclave portuaire russe sur son territoire, la tension multiforme ne peut que monter d’un cran, ce qui fait que nous arrivons, au choix, soit à l’aube de 14 soit de 39 ou les deux à la fois ma générale : une répétition grandeur nature visant en plus à échapper à l’imbroglio électoral en France comme aux USA (novembre 22) en précipitant la solution classique de chimie politique vers sa résolution alambiquée finale : l’explosion généralisée…

Et après “on voit” disait paraît-il Napoléon…

Mais n’est pas le Petit Caporal qui veut…

  • S.H.A : Scientiste, Hygiéniste, Affairiste (De Gates à Cohn-Bendit en passant par Fourest et Faure en France, Mélenchon en embuscade étatiste prônant l’affairisme hygiéniste scientiste mais “public” inséré dans la Constitution comme le changement de sexe la destruction du nucléaire, la GPA…Ou le néo-nazisme en marche...)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


%d blogueurs aiment cette page :