Du bon usage des statistiques…

Prenez par exemple les meurtres à Marseille actuellement : il n'y en a moins que l'année dernière! et l'ensemble des meurtres sur toute la France ? Bien moins que les accidentés de la route! ou, pis, que le tabagisme, l'alcoolisme, etc… Prenons les "inégalités" : il y a moins de riches que de pauvres…mais plus de riches qu'il y a dix ans…

Résultat ? Une "France mécanique" ? Mais non ! juste des faits "divers" amalgamés ; les vols et les "incivilités" ? Uniquement liés à la "misère sociale produite par le néo-libéralisme"; ou alors à "l'immigration" ; la diminution des morts sur la route ? Uniquement dû à la peur du radar. Les inégalités ? La surtaxation du capital résoudra le problème ! Les problèmes de formation, de compétence, d'alliances public/privé dans la captation des marchés publics ? Épiphénomène lié "au manque de moyens"… Le manque de logements ?… à cause des méchants propriétaires…Les locataires malveillants ? De la propagande "d'extrême-droite"; idem pour toutes les critiques relatives aux allocations, aux octroies de CMU, d'HLM…

Conclusion ? Si ce qui n'est plus nommé "crime violent" est en fait infime comparé aux accidents industriels, à la fraude fiscale, à la "violence symbolique" alors la nécessité de la prison se pose ; et puis qu'est-ce que 60.000 voire 90.000 personnes en prison alors que nous sommes plus de 65 millions ? Peanuts ! donc supprimons-là petit à petit ; mais augmentons les radars, diminuons la vitesse, contrôlons la sexualité en la noyant dans le transgenre, contrôlons, contrôlons, qu'un sang purifié abreuve nos neurones programmés comme il faut !.

Iris Canderson 9/9/2013

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 631 vues

Tous les articles de Iris Canderson

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Economie-Li-d-ac, Libertés-LIDAC, Liens d'actualité

 


Comments • comment feed