28 janvier 2023
Non classé

Mon voyage en Israël (1)

Ne nous voilons pas la face : en Israël, la sécurité est partout. Vous voyez régulièrement (dans les gares surtout) des soldats avec M-16 en bandoulière avec un chargeur plein à la ceinture (à Jérusalem, le chargeur est déjà dans l’arme). Vous êtes fouillé à l’entrée des supermarchés, dans les gare, à l’aéroport (il est conseillé de venir 3 heures avant le check-in) et même à l’entrée des bars. Vit-on sous la peur ? Franchement, non. On s’y fait vite. La société israélienne est très militarisée. Il n’est pas un endroit où vous ne verrez pas des soldats (ou charmantes soldates) en permission, en tenue kaki pour l’infanterie ou blanche pour la marine. Lorsque vous vous relaxez sur les plages, il n’est pas rare de voir passer dans le ciel, au loin, un hélicoptère Apache en exercice. Paradoxalement, vous vous sentez plus en sécurité en ville de Tel Aviv qu’à Paris. Même New York, nettoyée par Guliani, m’a semblé à certains endroits bien plus inquiétante que le centre économique d’Israël. Ajoutez-y le fait que les hommes font trois ans d’armée (puis un mois de réserve par année jusqu’à 51 ans) et les femmes deux, et vous comprendrez pourquoi les cambrioleurs et les voleurs à la tire ont renoncé à affronter les Tel Aviviens !

Je n’ai pas voyagé beaucoup en taxis – qui cassent le charme de la visite à mon goût -, j’ai donc marché des kilomètres à pieds, parcourant la ville de long en large, sans jamais avoir peur. J’insiste sur ce point. Israël est un pays si beau et si riche culturellement qu’il serait regrettable d’y renoncer par peur. Comme je l’ai répété autour de moi, comme vous pouvez aller à Paris sans crainte malgré le 93, vous pouvez aller en Israël sans crainte malgré les territoires palestiniens. Etrangement, vous avez plus peur en lisant les nouvelles sur guysen depuis un cyber-café israélien qu’en visitant le pays !

Tel Aviv est rarement visité par les touristes et les pélerins, pourtant c’est une destination incontournable pour tous ceux qui veulent visiter le coeur de la société israélienne. Jérusalem est la capitale spirituelle du monde juif. Tel Aviv est la cité israélienne. La différence est de taille. La “New York du Moyen Orient” ne dort jamais. La nourriture casher y est aussi fréquente que dans votre épicerie habituelle. Beaucoup de monde porte la kippa comme un signe de piété et de fierté, mais beaucoup de monde ne la porte pas. Dans les rues, le melting pot est incroyablement riche : Juifs éthiopiens, russes, américains, indiens. La télévision nationale est calquée sur les programmes israéliens (sitcom consacré à Tsahal, talk-shows) américains (vive American Idol et le Bachelor à Rome…), russes et indiens (les comédies musicales de Bollywood, à mourir de rire !), ce qui crée une diversité que je n’ai jamais vue ailleurs, même à New York. De par son emplacement, son histoire d’immigration et son système politique, Israël est un îlot de civilisation à mi-chemin entre l’Orient et l’Occident. Absolument fascinant.

Pour lire la suite et les premiers commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :